-- Retour acceuil --
-- Retour carte --
-- Calendrier, jeu, etc... --
-- Livre d or --
-- Nous contacter --
-- Nous suivre sur Facebook --
-- Photos de Plongées --
-- Photos de Week-ends --
-- fourre-tout de Voyage --
LOUISIANE du 11 au 26 novembre 2016
Voyage du 11 au 26 novembre 2016
-- Retour sommaire --
Remarque importante : dans nos recits de voyages, nous indiquons des restaurants, des hébergements, des agences de voyage, des clubs de plongée, etc... Simplement, nous avons été satisfaits (ou pas) par les prestations offertes par ces établissements et nous voulons faire partager nos expériences. Ceci n'est pas de la publicité pour ces établissements, ce n'est que notre avis personnel !

preambule

Initialement, nous avions prévu de partir à Marie-Galante et aux Saintes en Guadeloupe pour plonger. Mais le 28 juillet, Anne-Marie s'est fracturée le coude : donc, plus de plongée avant consolidation osseuse, c'est à dire quelques mois ! Fallait-il transformer le séjour "plongée" en séjour "plage" ? Vu le soleil de Guadeloupe, sans parasol, ça signifiait clairement qu'il nous faudrait éviter d'aller à la plage entre 11 heures du matin et 16 heures. De plus, nous sommes déjà allés 7 fois en Guadeloupe, même s'il reste certainement des endroits que nous ne connaissons pas, nous risquions vite de nous ennuyer ! Inutile de faire 7.000 km pour faire du gras dans une chambre, une grande partie de la journée... Heureusement que nous n'avions pas encore réservé quoi que ce soit pour ce voyage en Guadeloupe !

Mais alors, quelle destination de remplacement pour un voyage en novembre ? Pour Anne-Marie, la randonnée n'était pas plus recommandée au programme que la plongée... Il n'était donc pas possible de partir sur l'île de la Réunion car, à part le cirque de Mafate, et quelques coins de l'île accessibles uniquement à pied, nous connaissons bien l'île. Nous risquions aussi de nous ennuyer mais surtout, comment résister au spectacle du Pas de Bellecombe, sans avoir fortement envie de descendre dans l'enclos du volcan ? La Guyane ? Ca risquait vite de tourner au séjour sportif avec des remontées de fleuve en pirogue, pas terrible pour quelqu'un qui se remet d'une fracture. Le Laos ? C'est un long voyage en avion, pour seulement 2 semaines de voyage. Puis, il faut prendre un traitement antipaludéen pour se rendre dans ce pays... C'était une destination possible mais loin d'être idéale ! La Birmanie ? Il n'y a pas de paludisme (donc pas de traitement à prendre) mais le voyage est aussi long que pour le Laos. Puis, si la mousson était en retard ("El Niña", le phénomène météorologique qui succède parfois à "El Niño", commençait à monter le bout de son nez et si ce phénomène se mettait en place, il pouvait avoir une influence sur la mousson), nous risquions d'avoir à subir quelques pluies (doux euphémisme).

Le Costa Rica ? Sûrement très intéressant pour voir la ponte des tortues Luth mais celles-ci ne doivent certainement pas pondre toute l'année contrairement aux non-dits des brochures des tour-opérateurs, très vagues sur le sujet (même si ce pays possède une côte atlantique et une côte pacifique où les tortues n'ont peut-être pas les mêmes habitudes que celles de l'Atlantique). Puis côté météo, c'est certainement bien mieux de visiter le Costa Rica en mars (quand les tortues Luth viennent pondre sur les plages de Guyane). Cuba ? Vu la taille de l'île, aucun risque de s'ennuyer mais suite à la politique de rapprochement de Barak Obama, beaucoup de Français s'y précipitent cette année, craignant ensuite un débarquement massif d'Américains qui iront se saouler la gueule à Cuba pour pas cher (ce qui sera peut-être vrai dans 8 ou 10 ans, quand Trump ne sera plus à la maison blanche, mais d'ici là, les quelques Américains qui se risqueront de visiter Cuba, après avoir obtenu l'autorisation de l'administration américaine pour pouvoir dépenser de l'argent dans ce pays, seront certainement plus agréables à côtoyer que beaucoup de Français). Puis, là encore, les mois de février et mars sont certainement plus favorables, côté météo, pour visiter Cuba, que le mois de novembre.

Extrait d'un site gouvernemental américain

Justement, en parlant d'Américains, il y a bien un pays où ils ne se saoulent pas (trop) car ça leur est interdit (dans la rue, en tous cas) : chez eux ! D'accord, dans leur pays, ils se flinguent entre eux, ce n'est pas vraiment mieux... Mais il restait quand même un état que nous rêvions de visiter et en plus, le mois de novembre est l'un des mois les plus favorables (côté pluie) pour le visiter : la Louisiane (où le port d'arme est largement autorisé) avec la Nouvelle-Orléans (où il y a une "certaine" tolérance vis-à-vis de l'alcool :-$) et les bayous du pays Cajun ! Depuis 1999, nous n'étions plus retournés aux USA, parce qu'il y avait eu Bush Junior, le 11 septembre 2001, la guerre en Irak (celle pour les armes de destruction massives, il paraît qu'il y en avait, avant l'arrivée des troupes américaines Vexé !), les problèmes de passeports biométriques pour se rendre dans ce pays...

Page n° 1 sur 49 :

"Préambule (1 / 3)"
-- Page suivante --
© 2020 AMVDD.FR
ATTENTION :Site testé avec Firefox, Safari et Google Chrome sur Mac OS X, iOS, Android et Windows. L'affichage du site est loin d'être optimum sur smartphone (Apple !) mais c'est comme ça et puis c’est tout (puis, sur tablette, il n'y a pas de souci) ! Le Javascript doit être autorisé et dans un ancien navigateur, vous devrez peut-être installer un plug-in, comme par exemple Quicktime, pour visionner les vidéos encodées en mpeg-4.