-- Retour acceuil --
-- Retour carte --
-- Calendrier, jeu, etc... --
-- Livre d or --
-- Nous contacter --
-- Nous suivre sur Facebook --
-- Photos de Plongées --
-- Photos de Week-ends --
-- fourre-tout de Voyage --
RUSSIE du 31 mai au 9 juin 2019
Voyage du 31 mai au 9 juin 2019
-- Retour sommaire --
Remarque importante : dans nos recits de voyages, nous indiquons des restaurants, des hébergements, des agences de voyage, des clubs de plongée, etc... Simplement, nous avons été satisfaits (ou pas) par les prestations offertes par ces établissements et nous voulons faire partager nos expériences. Ceci n'est pas de la publicité pour ces établissements, ce n'est que notre avis personnel !

preambule

Visiter Saint Pétersbourg et le musée de l’Ermitage, l’un des 3 plus grands musées au monde, possédant l’une des plus impressionnantes collections au monde, était un vieux rêve de voyage que nous n’avions pas encore eu l’opportunité de réaliser. Les ponts du 1er mai et du 8 mai ne sont pas vraiment, météorologiquement parlant, la meilleure période pour se rendre à Saint Pétersbourg (sans oublier que le 9 mai, c’est la fête nationale et que les musées sont alors fermés). Mais cette année, le pont du jeudi de l’Ascension couplé avec le week-end de la Pentecôte (et son lundi non travaillé pour nous), pouvait nous permettre de partir jusqu’à 12 jours en plein pendant les "Nuits Blanches", c'est-à-dire une période festive qui se déroule à Saint Pétersbourg lors des journées les plus longues de l’année. Nous aurions alors largement le temps de visiter la ville... Mais, dans ces conditions, pourquoi ne pas en profiter pour faire un petit détour par la Place Rouge à Moscou, pour nous promener sous les murs du Kremlin (du moins, ce qui en restait après le passage d’Ethan Hunt ;-)) ?

Nous avions déjà commencé à réfléchir à ce programme avant de partir plonger à Bonaire en janvier dernier, et dès notre retour de cette île néerlandaise, Anne-Marie a aussitôt contacté "Comptoir des Voyages" (pour la demande de visa, cela nous semblait bien plus simple de passer par une agence, et bien évidemment celle avec laquelle nous avons voyagé le plus souvent ces dernières années) pour prendre rendez-vous avec la spécialiste de la destination, située à Paris. La visio-conférence a eu lieu le samedi 2 février au matin. Cependant, cette spécialiste parisienne trouvait que 12 jours faisaient trop long. Le premier devis que nous avons reçu le samedi soir ne comportait que 9 jours de voyage, c’est-à-dire un peu moins de 5 jours à Saint Pétersbourg (il fallait commencer par cette ville car Vladimir Poutine y organisait un forum économique à partir du 6 juin et cela risquait de poser problème pour les réservations d’hôtel), une nuit dans le train pour relier Moscou (nous avions une option à 600 euros pour un compartiment double, nous sommes restés sur le compartiment à 4 couchettes) et 4 jours à Moscou.

Si la durée du séjour à Moscou nous semblait suffisante (à tort, mais nous ne le savions point encore), 5 jours à Saint Pétersbourg, avec une première journée déjà bien entamée par les vols "Toulouse – Londres – Saint Pétersbourg", nous semblaient largement insuffisants. Déjà, nous comptions consacrer 1 jour et demi à la visite du musée de l’Ermitage, rien que pour un passage rapide devant une grande partie des collections, en ne s’attardant que quelques minutes devant certaines œuvres (car avec 60.000 œuvres exposées, impossible de les contempler toutes...). Puis, nous comptions aussi visiter la forteresse Pierre-et-Paul, flâner sur les rives de la Néva, arpenter les jardins du Peterhof (un palais situé à 25 km du centre de Saint Pétersbourg, sur les rives de la mer baltique), ou encore visiter quelques cathédrales (ou églises)... Nous voulions aussi prévoir une journée de marge en cas de mauvais temps (si près du cercle polaire arctique, la météo peut facilement tourner à la pluie à cette période).

Et surtout, nous aimons prendre notre temps pour découvrir une destination à notre rythme, en nous attardant dans les endroits que nous aimons. Nous détestons visiter une ville à toute vitesse derrière les vitres d’une voiture (et encore moins celles d’un bus), même si c’est que font beaucoup trop de voyageurs qui se contentent de trois selfies devant les monuments d’une ville avant de repartir au plus vite... Après avoir consulté très rapidement les guides de voyages que nous avions achetés avant de nous rendre à l’agence de voyage, Anne-Marie a donc demandé d’ajouter un jour de plus à Saint Pétersbourg !

Le devis de "Comptoir des Voyages" comportait aussi de nombreuses options, comme une demi-journée de visite guidée du musée de l’Ermitage ou un spectacle au théâtre Mariinsky... Certes, ces options permettent de n’avoir rien à gérer, car elles incluent souvent le chauffeur privé venant nous chercher à l’hôtel, mais nous savons marcher et même, si nécessaire, nous mêler à l’autochtone en prenant les transports en commun (ou demander à la réception d’un hôtel de nous commander un taxi)... Nous n’avons donc pris que l’option visite guidée du musée de l’Ermitage car même si nous nous débrouillons bien en anglais, notre vocabulaire dans le domaine artistique est un peu restreint et trouver un guide francophone pouvait se révéler un peu difficile (la difficulté résidant surtout dans le fait de trouver un site internet fiable).

Pour un spectacle au théâtre Mariinsky ou au Bolchoï, Anne-Marie avait très envie de voir un ballet classique mais il fallait tout de même attendre que les programmes des théâtres pour début juin soient connus, ce qui n’était pas encore le cas début février.

Page n° 1 sur 39 :


"Préambule (1 / 2)"
-- Page suivante --
© 2019 AMVDD.FR
ATTENTION :Site testé avec Firefox, Safari et Google Chrome sur Mac OS X, iOS, Android et Windows. L'affichage du site est loin d'être optimum sur smartphone (Apple !) mais c'est comme ça et puis c’est tout (puis, sur tablette, il n'y a pas de souci) ! Le Javascript doit être autorisé et vous devez installer dans votre navigateur un plug-in, comme par exemple Quicktime, pour visionner les vidéos encodées en mpeg-4.