-- Retour acceuil --
-- Retour carte --
-- Calendrier, jeu, etc... --
-- Livre d or --
-- Nous contacter --
-- Nous suivre sur Facebook --
-- Photos de Plongées --
-- Photos de Week-ends --
-- fourre-tout de Voyage --
LAPONIE SUEDOISE du 5 au 13 septembre 2020
Voyage du 5 au 13 septembre 2020
-- Retour sommaire --
Remarque importante : dans nos recits de voyages, nous indiquons des restaurants, des hébergements, des agences de voyage, des clubs de plongée, etc... Simplement, nous avons été satisfaits (ou pas) par les prestations offertes par ces établissements et nous voulons faire partager nos expériences. Ceci n'est pas de la publicité pour ces établissements, ce n'est que notre avis personnel !

preambule

Le 6 juillet, Sigrid et Jean-Marc ont signalé sur la page Facebook d'"Aventure Arctique" que deux places se libéraient sur le séjour "Traqueurs d’aurores" à Senja en Norvège, du 6 septembre au 13 septembre (deux personnes ne pouvaient plus partir en septembre suite au confinement de mars et avril)... Au moins, après avoir dû annuler deux voyages à cause du Covid-19, cet infâme coronavirus allait-il enfin jouer en notre faveur ? Ça faisait si longtemps que nous voulions faire ce séjour, mais comme il fallait s'y prendre presque deux ans à l'avance pour réserver, c'était un peu compliqué pour nous à cause de notre travail (les mentalités françaises sont loin de celles que l’on peut rencontrer en Suède où les autorités ont appelé, de manière très pragmatique, à continuer le télétravail jusqu’en 2021 pour combattre l’épidémie de Covid-19 ; au fait, devoir rester enfermé à regarder, pendant des congés forcés alors que le travail ne manquait pas et qu’il pouvait se faire sans problème en télétravail, la "Soupe aux Choux" à la télévision, totalement déprimé après la série d'annonces apocalyptiques du journal télévisé, s’apparente bien à de la torture psychologique...).

Le soir même, Anne-Marie a contacté Sigrid pour en savoir plus, en particulier sur le moyen de se rendre en Norvège qui devait initialement rouvrir ses frontières fin août. Sigrid nous a proposé différentes solutions pour rejoindre Bardufoss via Oslo : combiné train + avion en passant par Paris, ou avion en passant par Francfort. Malheureusement, aucune de ces options ne nous convenait (l'option semi-ferroviaire était inenvisageable à cause du manque de ligne ferroviaire à grande vitesse au départ de Toulouse, tout comme l'option teutonne nécessitant de passer 17 heures en escale à Francfort). Anne-Marie a cependant trouvé une solution bien plus pratique pour nous, avec une compagnie fiable : KLM, en passant par Amsterdam ! En peu de temps, le séjour a été bouclé : pension pour nos chats (in-extremis), billets d'avion (KLM pour les vols "Toulouse - Amsterdam - Oslo" avec des billets modifiables et SAS pour le vol "Oslo - Bardufoss" avec assurance annulation que le site internet de la compagnie propose systématiquement, même en période de pandémie...) et acompte payé pour le séjour !

Finalement, la Norvège a rouvert ses frontières plus tôt, le 15 juillet, mais en établissant des règles très strictes : les pays dont les habitants étaient admis en Norvège sans quarantaine, devaient avoir un taux de positivité des tests inférieur à 5 % et un taux d'infection au Covid-19 inférieur à 20 cas pour 100.000 habitants ! La situation en France début juillet était en dessous de ces seuils critiques, mais avec le début des vacances, les soirées dans les bars bondés, les "rave parties", les partouses des libertins du Cap d'Agde, les réunions de famille, les apéros ou barbecues entre amis, la situation sanitaire s'est dégradée irrémédiablement malgré l'obligation du port du masque dans les espaces clos à partir de la seconde quinzaine de juillet. Une épée de Damoclès était suspendue au-dessus de nos têtes et le lien la retenant s'effilochait de jour en jour... Le 3 août, nous avons payé le solde du séjour en Norvège mais bien évidement, le 6 août, le lien qui retenait l'épée s'est rompu : la Norvège classait la France en zone rouge, quarantaine obligatoire à partir du samedi 8 août, 0h00 ! Ainsi, le 8 août, à minuit passé de quelques dizaines de secondes, un avion de la compagnie SAS décollant de Nice, s'est posé une toute petite minute trop tard à Olso (malgré ses 9 minutes d'avance) et ses 158 passagers ont dû faire une quarantaine de 10 jours car par magie, le 7 août, à 23 heures et 59 minutes, il n'y avait aucun cas de Covid-19 dans l'avion et une minute plus tard, le coronavirus faisait subitement son apparition en cabine... Les marmottes doivent aussi mettre le chocolat dans le papier aluminium en Norvège !

A partir du 8 août : en rouge = quarantaine !

Page n° 1 sur 22 :

"Préambule (1 / 2)"
-- Page suivante --
© 2020 AMVDD.FR
ATTENTION :Site testé avec Firefox, Safari et Google Chrome sur Mac OS X, iOS, Android et Windows. L'affichage du site est loin d'être optimum sur smartphone (Apple !) mais c'est comme ça et puis c’est tout (puis, sur tablette, il n'y a pas de souci) ! Le Javascript doit être autorisé et dans un ancien navigateur, vous devrez peut-être installer un plug-in, comme par exemple Quicktime, pour visionner les vidéos encodées en mpeg-4.