-- Retour acceuil --
-- Retour carte --
-- Calendrier, jeu, etc... --
-- Livre d or --
-- Nous contacter --
-- Nous suivre sur Facebook --
-- Photos de Plongées --
-- Photos de Week-ends --
-- fourre-tout de Voyage --
KENYA du 3 au 18 septembre 1998
Voyage du 3 au 18 septembre 1998
-- Retour sommaire --
Remarque importante : dans nos recits de voyages, nous indiquons des restaurants, des hébergements, des agences de voyage, des clubs de plongée, etc... Simplement, nous avons été satisfaits (ou pas) par les prestations offertes par ces établissements et nous voulons faire partager nos expériences. Ceci n'est pas de la publicité pour ces établissements, ce n'est que notre avis personnel !
preambule

L'année précédente : le Québec avec une semaine en canoë. Résultat des courses : aucun animal sauvage (un seul castor pendant quelques minutes, ça compte vraiment ?), frustration complète. Pour combler cette frustration : le Kenya ! C'était le seul pays qui pouvait nous garantir l'observation des animaux sauvages. Seul souci : en lodge, c'est hors de prix !

L'année précédente, nous avions aussi testé les circuits "Aventure" de Nouvelles Frontières. L'essai était réussi (un parigo nous avait un peu ennuyé, mais nous avait aussi fait bien rire - à ses dépends). Alors, "let's go" pour camper au milieu des animaux ! Nous sommes partis sur un circuit "Aventure" de Nouvelles Frontières. C'était notre premier voyage en Afrique, nous pensions que c'était une bonne formule pour découvrir ce continent.

Samburu - Impalas

aime

Les Masaïs :

Généralement, le Kenyan est très "collant", pas méchant, mais commerce "forcé" avant tout ! Nous comprenons parfaitement que vendre leur artisanat est un besoin vital pour avoir de l'argent, mais c'est parfois difficile à supporter. Le principal problème, c'est que ça biaise un peu les relations que l'on peut avoir avec les Kenyans.

Cependant, nous avons largement préféré la manière des Masaïs à Amboseli : ils ont installé leurs bijoux sur une couverture à côté de notre camp puis sont venus nous demander timidement si on voulait bien venir voir leurs bijoux. Résultat : nous avons acheté aux Masaïs mais jamais aux vendeurs qui nous prenaient la tête.

Pour le dernier soir, Flavia nous avait préparé une surprise : des Masaïs étaient venus nous montrer leurs danses et nous cuire une chèvre au feu de bois. C'était génial !

Le parc de Masai Mara : incontournable ! Le parc où nous avons vu le plus de lions, de gnous, de zèbres, etc... (faut-il encore y être la "bonne" saison lorsque les troupeaux ne sont pas au Serengeti).

Le parc d'Amboseli : pour faire la photo d'une girafe, d'un éléphant et d'un zèbre sur fond de Kilimandjaro [;;]. Bien sûr, nous n'avons pas pu faire cette photo mais le parc abrite des centaines d'éléphants. Séquence émotion : le chauffeur du minibus avait stoppé le minibus à quelques mètres d'une piste suivie par un grand troupeau d'éléphants. Ceux-ci sont passés paisiblement à deux mètres du minibus. La matriarche qui fermait la marche, s'est arrêtée à notre hauteur, a soulevé sa trompe et a barri en guise de salutations !

Le parc de Nakuru : Lionnes en pleine chasse ! C'est surtout le seul parc du Kenya où nous avons pu admirer des rhinocéros blancs (ils ont été réintroduits ; une clôture est sensée les protéger des braconniers).

Le parc de Samburu : il est très au nord mais justement, cela un avantage car il est peu fréquenté par les touristes. La diversité d'animaux qu'abritent ce parc est impressionnante : oryx, impalas, girafes, Dik-Dik, cobes, etc...

Page n° 1 sur 15 :

"Préambule" & "On a aimé... (1 / 2)"
-- Page suivante --
© 2020 AMVDD.FR
ATTENTION :Site testé avec Firefox, Safari et Google Chrome sur Mac OS X, iOS, Android et Windows. L'affichage du site est loin d'être optimum sur smartphone (Apple !) mais c'est comme ça et puis c’est tout (puis, sur tablette, il n'y a pas de souci) ! Le Javascript doit être autorisé et dans un ancien navigateur, vous devrez peut-être installer un plug-in, comme par exemple Quicktime, pour visionner les vidéos encodées en mpeg-4.