Espace, frontière de l'infini...

Article n° 179, publié le 6-Février-2021, par Christophe.

BD espace - 1

BD espace - 2

BD espace - 3

«Espace, frontière de l'infini, vers lequel voyage notre vaisseau spatial Enterprise. Sa mission de 5 ans : explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d'autres civilisations, et au mépris du danger, reculer l'impossible !» Les séries de science-fiction m'ont permis de m'évader à une époque où les seuls endroits où je pouvais aller, étaient la salle de classe et la maison de mes parents. Heureusement qu'il y avait la télévision, des séries comme «Star Trek» ou «Cosmos 1999», des documentaires commentés par Michel Chevalet sur les 10 ans de la conquête de l'Espace, ou des reportages sur la retombée sur Terre de Skylab ou le premier vol de la navette spatiale américaine. Pas étonnant que petit, je voulais être astronaute, puis vétérinaire, avant de vouloir travailler dans le domaine spatial, suite au premier lancement d’Ariane 1. Cela m'a tout de même conduit jusqu'en Guyane où j'ai attrapé un méchant virus, en réalisant que la Terre offre bien plus de splendeurs accessibles que le vide inter-sidéral : le goût des voyages ! Quoi qu'il en soit, le domaine spatial m'intéresse toujours (mais moins que les animaux sauvages) et voici donc un petit quiz retraçant les voyages spatiaux. Saurez-vous y répondre ?

1- Spoutnik I : lancé le 4 octobre 1957 par les Russes, que transmettait sur des ondes radio, ce premier satellite artificiel qui a fonctionné pendant 22 jours ?

A- l'hymne soviétique.

B- un simple bip-bip.

C- des indications de pression et de température de l'azote remplissant le satellite.

2- Vostok 3KA : c'est le nom du vaisseau spatial lancé le 12 avril 1961, emportant à son bord le cosmonaute Youri Gagarine. Mais comment s'est effectué l'atterrissage ?

A- Youri Gagarine n'était pas dans ce vaisseau, il a sauté en parachute d'un avion pour faire croire au premier vol d'un homme dans l'espace.

B- des parachutes ont d'abord freiné le module de descente du Vostok, avant que des rétrofusées soient mises à feu pour limiter le choc lors du contact avec le sol.

C- à 7 km d'altitude, le cosmonaute s'est éjecté du module de descente du Vostok, pour finir sa descente en parachute.

3- Mercury : c'est le nom d'une série de vaisseaux spatiaux américains. Lancé pour la première fois de manière habitée, le 5 mai 1961, le vaisseau emportait à son bord l'astronaute Alan Shepard pour un vol de 15 minutes et 28 secondes. Quel est le nom du missile balistique qui a servi de base pour le développement du lanceur qui propulsa ce premier vol d'un Américain dans l'espace ?

A- le missile Redstone.

B- le missile Atlas.

C- le missile Scout.

4- Freedom 7 : c'est le nom de la capsule Mercury lors du premier vol d'un Américain dans l'espace. En sachant que cette capsule spatiale avait un diamètre de 1,89 mètres, quel était le diamètre, hors empennage, du lanceur qui propulsa ce vol ?

A- 1,89 mètres comme celui de la capsule.

B- 1,78 mètres, laissant donc déborder la capsule de 4 cm.

C- 3,05 mètres, nécessitant le développement d'un adaptateur entre le lanceur et la capsule.

5- Voskhod 2 : c'est le nom du vaisseau spatial lancé le 18 mars 1965, emportant à son bord les cosmonautes Pavel Beliaïev et Alexei Leonov qui réalisa la première sortie extravéhiculaire de l'histoire. Pour cela, un sas de décompression, baptisé Volga, a été utilisé, mais de quoi était fait ce sas ?

A- le sas était en titane pour allier poids minimal et résistance.

B- le sas était gonflable, en caoutchouc.

C- il n’y avait pas de sas à proprement parler. Volga était le nom du module orbital du Voskhod 2, qui était entièrement décompressé pour la sortie extravéhiculaire.

6- Gemini 2 : c'est le nom du vaisseau spatial lancé le 7 juin 1965, emportant à son bord les astronautes James McDivvitt et Edward White qui réalisa la première sortie extravéhiculaire d'un Américain, un mois et demi après celle d'Alexei Leonov. Comment cela s'est-il passé ?

A- une fois en orbite, la capsule du vaisseau Gemini, qui était équipé d'un bouclier thermique dans sa partie basse, s'est alors détaché du module de service du vaisseau pour s'amarrer à nouveau à lui par l'avant. Edward White est alors passé dans ce module de service qui a servi de sas de décompression.

B- le vaisseau Gemini ne comprenait qu'une seule capsule qui a été entièrement décompressée avant l'ouverture des portes.

C- deux lancements quasi-simultanés ont eu lieu depuis cap Canaveral, l'un pour la capsule Gemini embarquant les astronautes, l'autre pour le sas de décompression auquel la capsule Gemini s'est amarré en orbite.

7- Soyouz : c'est le nom d'une série de vaisseaux spatiaux russes. Lancé pour la première fois de manière habitée, le 23 avril 1967, ce vaisseau est utilisé depuis pour permettre aux cosmonautes, astronautes et spationautes de rejoindre la station spatiale internationale. Mais quel est le nom du lanceur qui propulse ce vaisseau dans l'espace (depuis le début) ?

A- le lanceur éponyme Soyouz.

B- le lanceur Proton.

C- le lanceur Energia.

8- Apollo : c'est le nom d'une série de vaisseaux spatiaux américains qui permettra aux Américains d'aller sur la Lune avec la mission Apollo 11, le 21 juillet 1969. Mais quelle spécificité avait la mission Apollo 7, lancée le 11 octobre 1968 ?

A- c'était le premier vol lancé par la fusée lunaire Saturn V.

B- c'était la première rencontre dans l'espace entre des Américains et des Russes, après un amarrage des vaisseaux Apollo et Soyouz.

C- c'était la première mission habitée du programme Apollo.

9- Apollo 11 : le 21 juillet 1969 (UTC), Neil Armstrong pose le pied sur la Lune. Mais combien de temps a-t-il foulé le sol de ce satellite naturel de la Terre ?

A- 21 heures et 36 minutes.

B- 2 heures et 31 minutes.

C- 4 heures et 23 minutes.

10- Saliout 1 : c’est le nom de la première station spatiale en orbite autour de la Terre, lancée le 19 avril 1971 par les Russes après leur défaite dans la course à la Lune. Mais combien de temps est-elle restée en orbite ?

A- 17 jours.

B- 17 heures.

C- 175 jours.

11- Skylab : c’est le nom de la première station spatiale américaine, lancée le 14 mai 1973 après l’arrêt des missions lunaires. Combien de temps est-elle restée en orbite ?

A- 2.249 jours.

B- 176 jours.

C- 84 jours.

12- STS : pour «Space Transportation System», c’est-à-dire l’ensemble constitué d'un gros réservoir central, de deux boosters à poudre et bien évidemment, d'une navette spatiale dont le premier vol remonte au 12 avril 1981. Jusqu’en juillet 2011, date de son retrait, combien de vols ont été effectués par les 5 exemplaires de la navette spatiale américaine ?

A- 135.

B- 84.

C- 72.

13- Mir : ou «Мир» en russe, signifiant Paix, est le nom de la première station spatiale composée de plusieurs modules, assemblée en orbite à partir du 19 février 1986. A quelle date a-t-elle été désorbitée volontairement (ce qui a permis à un grand couturier français de se ridiculiser) ?

A- 15 août 2006.

B- 23 mars 2001.

C- 20 juillet 1996.

14- STS-71 : c'est le nom de la mission de la navette spatiale américaine qui s'est amarrée la première fois à la station russe Mir, 20 ans après le vol Apollo-Soyouz qui avait permis la première rencontre dans l'espace entre des Américains et des Russes. A quelle date a eu lieu cet amarrage avec Mir ?

A- 23 décembre 1989.

B- 12 janvier 1996.

C- 29 juin 1995.

15- ISS : pour «International Space Station», c'est-à-dire la station spatiale internationale dont l'assemblage en orbite a commencé en 1998. Quelle puissance électrique est fournie par ses  2.500 m² de panneaux solaires ?

A- 2,21 Gigowatts, nom de Zeus !

B- 380 kW.

C- 110 kW.

16- Korolev : c'est le nom du croiseur intergalactique fourni par les Américains à la Russie et détruit lors de la bataille contre les Oris, bataille dans laquelle était impliquée l'équipe SG-1. A qui rend hommage le nom de ce croiseur ?

A- Igor Konstentin Korolev, le scientifique polonais ayant établi au XIXème siècle, les bases de la théorie de la distorsion (ou propulsion exponentielle).

B- Vladimir Vitali Korolev, le concepteur, d'origine serbe, du moteur de la fusée américaine Saturn V.

C- Sergeï Pavlovitch Korolev, le fondateur, d'origine ukrainienne, du programme spatial soviétique, du Spoutnik au Soyouz.

17- Nostromo : c'est le nom du cargo interstellaire qui se détournera en 2122 pour répondre à un signal de détresse émis depuis la planète LV-426 du système double de «Zeta Reticuli», et récupérer un 8ième passager. Quel est le nom du navigateur de ce vaisseau ?

A- le capitaine Dallas Korben.

B- l’ingénieur Tony Parker.

C- le lieutenant Ellen Ripley.

18- Fhloston Paradise : c’est le nom du paquebot spatial où se rendront Korben et Leeloo en 2263, pour récupérer les 4 pierres des Mondo-Shawans. Quel est le nom du fabricant d’arme cherchant lui aussi à s’emparer des pierres ?

A- Jean-Baptiste Emmanuel Zorg.

B- André-Michel Philippe Zorglub.

C- Regis-Serge Vincent Bulrog.

19- USS Enterprise NCC-1701-A : c'est le nom du vaisseau spatial de Starfleet, qui sera lancé en 2286. Quel est le nom de son capitaine ?

A- James Tiberius Kirk.

B- James Taddeo Kirk.

C- James Thadeus Kirk.

20- Faucon Millenium : c'est le nom du cargo corellien de type YT-1300, qui sera mis en service à la fin de la République galactique, approximativement en 52 avant B.Y. (la bataille de Yavin). En combien de parsecs, son capitaine, Han Solo (et non pas Yann Solo), affirme-t-il avoir accompli le raid sur Kessel ?

A- 20 parsecs.

B- 12 parsecs.

C- 8 parsecs.

Pour voir les réponses, tapez «solution» en minuscule dans le formulaire ci-dessous :

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2021 AMVDD.FR