J'aime quand un plan se déroule sans accroc !

Publié le 3-Mars-2018, par Christophe.

BD agence voyage - 1

BD agence voyage - 2

BD agence voyage - 3

Pour organiser un voyage, on peut s'y prendre de différentes manières. La plus simple est de choisir dans un catalogue, un voyage organisé par une agence. Mais par expérience, nous savons que cela a parfois débouché sur nos pires expériences de voyage : des journées interminables passées sur la route, des étapes inintéressantes, etc... Depuis un certain temps, nous organisons donc nous-mêmes la plupart de nos voyages (sauf exception qui confirme la règle, comme le safari plongée dans les Visayas ou le voyage au Pérou), ou tout au moins, nous préparons nous-mêmes le programme du voyage, même si nous laissons le soin à une agence de voyage de réserver les hébergements et les moyens de transport (avec une agence qui propose des voyages à la carte). Mais justement, comment faut-il s'y prendre pour élaborer un programme intéressant pour un voyage ?

1- Tout d'abord, ce qui reste le plus important, est de savoir ce que vous aimez : visiter des marchés traditionnels, artisanaux, touristiques ou éviter les centres commerciaux ? Quelles activités aimez-vous : randonnées, plongées sous-marines, visites de musées d'art moderne ou d'ethnologiques, etc ? Personne ne peut savoir à votre place ce que vous comptez bien faire pendant votre voyage et ça serait dommage de prévoir une journée de quad dans les dunes du désert de Namibie si vous ne supportez pas ces engins proches de tondeuse à gazon (sans lame) ! Inutile de prendre un rendez-vous chez un psychiatre si vous ne savez pas répondre à ces questions. Si c'est le cas, posez-les vous à l'envers : qu'est-ce que vous détestez faire ? Ca permettra déjà d'éluder un certains nombre de points...

2- Si vous avez une idée de destination, renseignez-vous sur celle-ci (le pluriel est possible si vous hésitez entre plusieurs destinations) ! Guides de voyage (sans même les acheter, il existe des librairies municipales dans presque toutes les municipalités de France et de Navarre), blogs ou forums sur internet, reportages à la télé (Arte ou France 5, et parfois France 2 ou France 3) : les sources d'information sont nombreuses ! Et commencez alors à remplir une liste sur ce que vous aimeriez faire sur telle ou telle destination : visiter tel lieu archéologique, tel parc naturel ou tel marché, ou faire de la plongée, du parapente, de la randonnée... Bien évidement, les réponses du point n° 1 sont importantes pour établir cette liste !

3- Quand vous commencez à avoir une idée précise sur la destination, renseignez-vous sur la météo qu'il pourrait y avoir quand vous voulez, ou pourrez, faire ce voyage ! En période de mousson ou en saison des pluies, certaines routes sont peut-être fermées, certaines activités ne sont peut-être pas possibles ! Par exemple, aller en Guadeloupe en septembre pour faire de la plongée sous-marine n'est pas la meilleure idée qui soit, même si ce n'est pas cher, car le risque de rencontrer un cyclone est loin d'être négligeable ! Autre exemple, en plein hiver, les routes à l'intérieur de l'Islande sont fermées à la circulation, impossible alors de visiter l'intérieur de l'île en voiture. Au passage, ne comptez pas sur les agences de voyage pour vous prévenir systématiquement de ces risques météo (certaines peu scrupuleuses vendent des produits, point final !). Quoiqu'il en soit, si la destination ne convient pas, retournez au point n° 2 ! Ca serait dommage de parcourir des milliers de kilomètres pour rester coincer dans une chambre d'hôtel !

4- Pensez aussi à bien vérifier les dates de fermetures des activités que vous voulez faire : les musées sont peut-être fermés le lundi ou un autre jour de la semaine, ou certains jours fériés ? Ou peut-être, n'ouvrent-ils que pendant les périodes de congés scolaires ? Par exemple, inutile d'espérer visiter les musée du Vatican la semaine avant Pâques. Penser aussi à vérifier les périodes de haute fréquentation touristique : espérer visiter Venise, tranquillement, pendant le carnaval, doit être totalement utopique (puis, il faut certainement réserver les hébergements des années à l'avance). Bref, pensez à bien vérifier les dates des jours fériés : nous nous sommes fait avoir lors du voyage en Louisiane, Thanksgiving tombe le dernier jeudi de novembre, qui ne tombe pas toutes les années au 25 novembre et c'est une fête familiale très suivie par les Américains, presque rien n'est ouvert ce jour là !

5- Maintenant, vous savez ce que vous voulez faire, où et quand, reste à savoir dans quel sens ? Normalement, ça serait mieux de commencer un voyage par la visite du musée du lacet d'Argenton sur Creuse (par exemple) et de finir par la visite du Louvre, pour obtenir un programme allant crescendo, mais ne disposant pas de téléporteur, il est difficile de contrarier la géographie ! Pour remplir cette épate, il est très pratique d'avoir une carte de la destination sous la main (nombreuses sont celles disponibles gratuitement sur internet) et de positionner des petits repères sur la carte pour noter les endroits où vous voulez passer ou que vous voulez visiter. Puis, renseignez-vous, sur internet ou dans un guide, sur comment faire pour passer d'un de ces repères à l'autre et combien de temps faut-il pour parcourir ces différents trajets (parfois faire 300 km peut prendre une journée entière, en fonction du moyen de locomotion utilisé et de l'état de la route), mais aussi quand cela est possible (pour les transports en commun, la ligne est-elle quotidienne ou hebdomadaire ?). A titre informatif, les transports en commun, publics, sont parfois assez peu pratiques (souvenir d'une attente interminable d'un bus en Grèce) mais ils restent souvent la meilleure solution dans un pays où il est impossible de conduire par soi-même (car interdit ou trop dangereux ; par exemple, entre l'Argentine et le Chili, le bus était la meilleure solution pour traverser la frontière car les tracasseries administratives pour franchir la frontière avec une voiture de location étaient «désespérantes», même si la passage de frontière avec le bus a été, très, très long).

6- Maintenant, la préparation de votre voyage est pratiquement bouclée ! il ne vous reste plus qu'à choisir où vous allez dormir. Un seul hébergement peut suffire si, à partir de cet hébergement, vous pouvez visiter tous les points d'intérêt qui vous intéressent car ils sont tous accessibles en moins de 2 ou 3 heures de voiture (comme pour la Guadeloupe, mais cela ne convient pas pour l'île de la Réunion). Mais parfois, il vous faudra différents hébergements, dans différents lieux : prévoyez alors des étapes courtes ! Pas plus d'une demi-journée de trajet entre les étapes semble être une règle d'or pour moduler votre voyage en fonction de la météo, des bouchons sur la route, ou d'autres imprévus ! Bien évidemment, à cette étape, une agence de voyage commence à être bien utile pour formaliser un circuit et réserver les hébergements (mais elle est plutôt inutile en cas de séjour avec un seul hébergement : avec l'aide d'internet, on peut réserver facilement tout ce que l'on veut).

Bien évidemment, si vous avez le temps et aucun programme précis, vous pouvez partir à l'aventure ! Chacun fait ce qu'il veut et ce qui lui plait (mais les points n° 1 à 3 ou 4 me semblent toutefois nécessaires). Mais généralement, quand on a envie de voir le maximum de trucs (en restant raisonnable), dans un temps imparti, bien préparer son voyage en amont est préférable et les 6 points que je viens d'énumérer me semblent une bonne approche pour le faire ! Et cela reste valable, même si on passe par une agence de voyage pour réserver les hébergements et les transports. Au fait, cet article n'est pas une plaidoirie anti-agences de voyage, c'est juste que la dernière fois que nous avons mis les pieds dans une agence, nous avons entendu des clients dirent : «on veut partir cet été dans un pays d'Amérique Latine», sans autre précision. Pour nous, ils étaient sur la bonne voie pour être déçus de leur voyage  (heureusement pour eux, l'agent de voyage n'était pas qu'un commercial pur et dur, mais cette approche ne me semble pas la meilleure qui soit ; ce qui me rappelle que j'ai eu un collègue qui est parti en Guadeloupe fin août, sur les conseils d'une agence de voyage qui lui garantissait le soleil...) !

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2018 AMVDD.FR