Le plus beau pays du monde ! (ter)

Publié le 3-Février-2018, par Christophe.

BD chasseurs france - 1

BD chasseurs france - 2

BD chasseurs france - 3

BD chasseurs france - 4

En regardant les statistiques de visites de notre magnifique site internet, http://amvdd.fr, je remarque régulièrement que la phrase «Quel est le plus beau pays du monde ?» mène de manière récurrente à notre site. Dans deux articles précédents, j'ai déjà tenté d'expliquer que cela n'avait aucun sens, qu'on peut, éventuellement, classer des voyages selon certains critères, mais que deux mêmes voyages pouvaient, avec les mêmes critères, avoir deux notes très différentes à cause de la météo par exemple. Mais l'Homme, le Français en particulier, veut tout classer. Il lui faut le plus beau village de France, la plus belle ville du monde ou je ne sais quoi d'autres... C'est désespérant mais, tel Don Quichotte, je reprends une nouvelle fois les armes et me prépare à charger les moulins à vent !

Pour classer, donc comparer, il faut des critères ! Prenons, par exemple, l'accueil de l'autochtone c'est-à-dire si on est bien accueilli par la population locale (car l'accueil des G.O. au «Club Med», on s'en fout complètement ;-)). Il y a quelques mois, j'ai lu un classement des pays les plus accueillants sur un blog de voyage : 1ère place l'Iran, puis le Soudan et en, 3ième place, un autre pays pas spécialement réputé pour le calme qui y règne. Je ne conteste en aucun cas ce classement. Les pays arabes sont réputés pour leur accueil légendaire des voyageurs et les Iraniens sont sûrement très accueillants mais leur police des mœurs n'a pas vraiment cette réputation (il suffit de regarder l'épisode de «J'irai dormir chez vous !» d'Antoine de Maximy où il a eu du mal à dormir chez l'habitant car la liberté des Iraniens d'accueillir un étranger chez eux semblait bien refreiné par la police des mœurs). Puis, à la question «quel est le pays le plus accueillant ?», je répondrais sans hésitation : 1ère place, le Japon (où le bloggeur voyageur ayant établi son classement n'est peut-être jamais allé, tout comme je ne suis jamais allé en Iran ou au Soudan), suivi de l'Ecosse et en 3ième position, la Guadeloupe où nous sommes toujours très bien accueillis alors que beaucoup de Français, des beaufs, n'arrêtent pas de pester sur les Guadeloupéens sur les forums de voyageurs. Ce qui prouve que tout est subjectif, surtout ce qui touche aux rapports humains ! Donc, comment établir un classement sur une base si subjective ?

Prenons maintenant un critère peut-être plus objectif, tel que l'intérêt des paysages du pays. Pendant longtemps, j'ai classé en tête l'Argentine, immense pays, tropical au nord avec les plus belles chutes du monde, celles d'Iguaçu, et quasi-polaire au sud, avec la Patagonie et le magnifique et impressionnant glacier, le «Perito Moreno». Puis en seconde position, je plaçais les USA, en particulier pour le parc national de Yellowstone avec ses geysers. Sauf que depuis que nous sommes allés en Islande, une île qui possède des glaciers, des geysers et des chutes d'eau magnifiques, mais peut-être un peu moins spectaculaires qu'en Argentine ou aux USA. Au retour de ce voyage islandais, j'étais bien moins certain de mon classement. Alors, faut-il classer l'Islande en première position pour sa diversité incroyable de paysages ou l'Argentine qui ne possède pas vraiment de geyser (il y en a peut-être dans les Andes) mais où l'on peut contempler le «Perito Moreno» et les chutes d'Iguaçu ? Pour choisir une destination, ça dépend du temps que l'on a à consacrer au voyage, de la saison où l'on veut partir, ce qui permet de choisir entre l'Islande et l'Argentine, mais je ne vois pas comment on peut dire que l'Islande est le plus beau pays au monde (c'est un très beau pays, sans aucun doute) au dépend de l'Argentine (qui est aussi un très beau pays) et vice-versa ! Au final, même un simple critère tel que l'intérêt des paysages n'est pas un critère si simple à prendre en compte.

Troisième exemple : la faune sauvage ! En compétition : une énorme colonie de fous de Bassan, composée de milliers d'oiseaux et une dizaine d'ours mangeant des pissenlits au bord des routes, contre un troupeau de 200 gnous avec des lions qui tournent autour. Pas facile de faire un choix entre le Canada et le Kenya, non ? Prenons alors le même animal : le lion ! Comment faire un choix entre un pays où l'on peut observer des heures quelques uns de ces fauves en pleine séance d'accouplement, en bordure d'une route goudronnée, en étant soi-même au volant du véhicule, et un pays où l'on observera peut-être plus de lions, de près, en hors piste, à bord d'un 4x4 avec chauffeur transportant d'autres touristes qui ne seront peut-être pas aussi captivés que vous dans la sexualité répétitive de ces félins ? C'est pourtant la différence entre l'Afrique du Sud et le Kenya, ou entre le parc national Kruger en Afrique du Sud et une réserve privée dans ce même pays. Là encore, j'ai du mal à faire un choix, même si l'Afrique du Sud et le parc Kruger ont quand même ma préférence, parce qu'on peut y aller par soi-même (et que nous ne sommes pas assez aventuriers, ou assez riches, pour partir seuls au Kenya)... Mais voilà, il s'agit d'un choix motivé par des raisons personnelles. Sachant que la population française est plutôt majoritairement grégaire (ach, le bon vieux «rester groupir»), je ne suis pas certain que l'Afrique du Sud soit unanimement plébiscitée par toute la population française.

Je pourrais bien évidemment continuer sur d'autres critères (par exemple, comment comparer le magnifique château en bois d'Himeji au Japon, contre la cité de Carcassonne, ou le relativement bétonné château d'«Eilean Donan» en Ecosse, contre Split ou Dubrovnik en Croatie), mais ça ne rime à rien et j'espère que mes dévoués et rares lecteurs ont compris la démonstration. Mais ça n'empêchera pas qu'on continuera à voir des classements de pays, pour faire voter des gens qui laisseront, par exemple, leur identifiant Facebook, ce qui permettra aux sociétés organisatrices de ces classements de se faire de l'argent. Puis, n'oublions pas que les offices du tourisme «paient» aussi pour figurer dans la liste des nominés de ces classements, espérant que les retombées économiques soient positives pour leur pays. Ces classements ne sont qu'une histoire d'argent et je ne peux pas me battre contre ça. Il y aura donc toujours le plus beau pays du monde, le plus beau village de France ou le plus beau musée du lacet au fin fond de la Creuse (ça n'a rien de personnel, je n'ai rien contre la Creuse, c'est juste que l'emplacement géographique de ce département, proche du centre le la France métropolitaine, et son nom qui fait penser à «creux», m'ont permis de le choisir comme exemple d'un endroit inintéressant en France ; mais il y peut-être quelque chose à voir dans ce département, même si j'en doute ;-)).

PS : Parfois, les offices du tourisme invitent aussi des bloggeurs voyage (tant mieux pour eux) pour qu'ils rédigent un article élogieux sur le pays, article qui sera lu par des voyageurs qui auront alors l'envie de se rendre dans le pays en question. Au moins, sur http://amvdd.fr, personne ne nous invite, nous sommes indépendants (sauf que nos voyages sont motivés par nos points d'intérêts qui ne sont pas forcément partagés par tous les voyageurs) et personne ne nous tient la main pour dire que la réserve Cousteau en Guadeloupe est un superbe site de plongée alors que «Playa de las Americas» à Tenerife est l'endroit le plus beauf au monde, na !

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2018 AMVDD.FR