Gorilles dans la savane !

Publié le 7-Juillet-2018, par Christophe.

BD précédent

BD Gorilles dans la savane - 1

BD Gorilles dans la savane - 2

BD Gorilles dans la savane - 3

BD suite

Je suis souvent bon spectateur et j'aime bien Robin Williams, Jean Yanne ou Pedro Almodóvar car ils ont tourné ou réalisé de bons films mais il y a toujours l'exception qui confirme la règle, des films remplis de clichés à deux balles ou de stéréotypes éculés, laissant croire au spectateur lambda des choses effroyables sur ce qu'il va lui arriver en voyage ! Certains de ces films sont complètement à côté de la plaque ou au contraire, trop près de la navrante réalité comme ces films comiques qui déforment la réalité à des fins humoristique, mais dont leurs personnages caricaturaux sont trop criants de vérité. Cela ne signifie pas que tous les films que je mentionne ci-dessous sont nuls (sauf ceux dûment signalés comme navets), certains sont même de bons films, ou suffisamment bons (puis, à chacun ses goûts et je ne suis pas critique cinéma), mais quoiqu'il en soit, ce sont tout de même les pires films à visionner avant de partir en voyage ou simplement, pour préparer un voyage !

1- «Airport 80 Concorde» : navet de 1979, réalisé par David Lowell Rich, avec Alain Delon, Susan Blakely et Robert Wagner. Alors, comment dire ? Bah, tout simplement : ce gros nanar est le plus nul de la liste et complètement à côté de la plaque ! Un Concorde ne peut en aucun cas surpasser ou même rivaliser avec un avion de chasse (même à l'époque), sauf pour la durée du vol en supersonique... Ironie du sort, le Concorde qui apparaît dans ce film, est celui qui s'est crashé en 2000 (mais Alain Delon n'était pas aux commandes, c'est pour ça ;-)).

2- «Cayenne Palace» : navet de 1987, réalisé par Alain Maline, avec Richard Berry, Jean Yanne et Xavier Deluc. Non, la Guyane n'est pas la terre de tous les dangers. Non, il n'est pas possible de passer directement de la forêt amazonienne, coupe-coupe à la main, au bâtiment d'intégration de la fusée Ariane. Non, il n'y a pas eu bagne à Cayenne... C'est le pire film que j'ai vu, tourné en Guyane (si vous voulez voir un bon film sur cette contrée amazonienne, regardez «Papillon» de Franklin J. Schaffner, avec Steve McQueen et Dustin Hoffman).

3- «Les randonneurs» : comédie de 1996, réalisée par Philippe Harel, avec Benoît Poelvoorde, Karin Viard et Vincent Elbaz. Le film est sorti en mars et en juillet suivant, j'ai croisé à l'aéroport d'Orly trois parisiens (il ne pouvait en être autrement) qui se préparaient à embarquer pour un vol à destination de la Corse, chaussures de randonnée toutes neuves aux pieds (le reste de leur équipement était tout aussi neuf). Il n'y avait même pas une égratignure sur leurs chaussures ! Il était clair que c'était la deuxième fois qu'ils les mettaient (la première fois était dans le magasin Décathlon où elles avaient été achetées) et il y avait 99 % de chance que ces trois néophytes de la randonnée s'apprêtaient à fouler le GR 20 comme les personnages du film !

4- «Restons groupés» : comédie de 1998, réalisée par Jean-Paul Salomé, avec Emma De Caunes, Samuel Le Bihan et Bruno Solo. D'accord, je n'ai jamais participé à un voyage de groupe en autocar dans l'ouest américain, mais certains personnages du film me semblent trop proches de la réalité, en particulier celui du pingre (bien que nous ayons côtoyés lors de nos voyages, des pingres encore plus caricaturaux que celui de ce film). Ca fait peur, non ?

5- «Les aiguilleurs» : comédie de 2000, réalisée par Mike Newell, avec John Cusack, Billy Bob Thornton et Cate Blanchett. Le film à déconseiller absolument si vous comptez prendre l'avion dans les jours qui suivent ! Les aiguilleurs aériens sont-ils tous comme ceux du film, c'est-à-dire constamment à deux doigts de se cramer les neurones par un stress incessant ? Je n'ai pas la réponse à cette question mais puisqu'il s'agit d'un film américain, la réalité doit être loin de cette fiction...

6- «Open Water en eaux profondes» : navet de 2004, réalisé par Chris Kentis, avec Blanchard Ryan, Daniel Travis et des requins. Le synopsis, soi-disant inspiré de faits réels : deux plongeurs se retrouvent seuls, perdus au large, dans des eaux infestées de requins... A mourir de rire quand ces plongeurs ne veulent pas larguer leurs plombs car ils devront les payer au club de plongée (PADI) qui les a oubliés ! Quant aux attaques de requins, ça laisse songeurs tous les plongeurs...

7- «Camping-car» : comédie de 2006, réalisée par Barry Sonnenfeld, avec Hunter Parrish, Robin Williams et Cheryl Hines. Vous avez envie de traverser l'ouest des USA avec un camping-car ? Alors, regardez ce film qui n'est pas loin de la réalité ! Même si elle est très largement caricaturée, il devrait vous faire logiquement renoncer à votre projet... (oui, j'ai peu d'estime pour les amateurs de gros camping-cars ;-)).

8- «Safari» : comédie de 2009, réalisée par Olivier Baroux, avec Kad Merad, Lionel Abelanski et Valérie Benguigui. Le genre de film où il y a toujours un bon gros lion et un petit singe dressés pour relever le niveau du casting ;-). Puis, bien évidemment, il y a aussi le gorille au milieu de la savane sud-africaine et non pas en montagne, dans la brume... Au fait, on peut visiter l'Afrique du Sud sans guide, c'est bien mieux !

9- «La croisière» : comédie de 2011, réalisé par Pascale Pouzadoux, avec Charlotte De Turckheim, Antoine Duléry et Line Renaud. Une publicité géante pour les croisières en HLM flottant, avec le beau slogan : «En croisière, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, ou il devient gentil...» ! Désolant... De toute façon, quand on a vu l'«Aventure du Poséidon» (le film de 1972 avec Ernest Borgnine), on n'a plus envie de monter dans un paquebot quand on n'est pas champion d'apnée :-$ !

10- «Les amants passagers» : comédie de 2013, réalisé par Pedro Almodóvar, avec Javier Cámara, Carlos Areces et Raúl Arévalo. Le mythe est-il vrai ? Les stewards des compagnies aériennes sont-ils tous des homosexuels ? Le film est extrêmement caricatural mais la question reste sans réponse ;-) !

Alors, vous partez où en vacances cet été ? Dans la Creuse ? J'avais prévenu qu'il ne fallait pas regarder ces films avant de préparer vos vacances mais ce n'est tout de même pas une raison pour aller vous enterrez dans ce département, tout simplement parce qu'aucun réalisateur n'a eu l'idée de tourner «Piranha 4K» ou «La revanche des dents de la mer IX» à Argenton sur Creuse. Allez, un peu de folie, partez en Corse, en Guyane ou sur l'île de la Réunion ! Tous les stewards ne sont pas des folles, les cochons corses ne vont pas vous manger, ni les requins ou les lions, le déambulateur d'Alain Delon n'entre pas dans le cockpit des avions et si vous avez organisé votre voyage par vous-même, vous ne craindrez pas la faillite du tour-opérateur... Le pire qui peut vous arriver dans les semaines qui suivent, c'est une grève des contrôleurs aériens (qui choisissent toujours les jours des départs en vacances pour faire grève et donc, bien se faire détester ; alors qu'ils pourraient juste bloquer au sol les avions d'affaire et autres jets privés, en s'attirant la sympathie des vacanciers lambda), c'est-à-dire l'annulation de votre voyage, une paille non ?

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2018 AMVDD.FR