Bienvenue au royaume du narcissime !

Publié le 3-Novembre-2018, par Christophe.

BD Blog Lifestyle - 1

BD Blog Lifestyle - 2

BD Blog Lifestyle - 2

Leurs voyages sont toujours parfaits, fun, tendance, se déroulant sur un rythme effréné, sous un magnifique ciel bleu... Ces voyageurs sont toujours jeunes, souriants, minces, sportifs, larges d'épaules, insolents et drôles comme dirait Bernard Lavilliers, on the road again, again... Ils parcourent l'Italie au guidon d'un scooter Vespa, pieds nus, coiffés de canotier de paille tressée... Euh, en Italie, le port du casque n'est pas obligatoire ? Désolé, je posais juste la question, comme ça, en passant... Et bien évidemment, ils sont aussi surfeurs, domptant les vagues juste après leur réveil à Kuta, plongeant en fin de matinée à Amed (sur un très beau site de plongée, il faut le reconnaître), visitant ensuite le marché d'Ubud à midi, avant de faire la sieste sur une plage cachée du grand public, du côté de Candidasa... Puis, après une tonne d'activités follement extraordinaires pour le reste de la journée, ils dînent bien évidemment dans un restaurant branché végétalien, avant de s'endormir épuisé par les 32 heures de bouchon qu'ils se sont coltinés dans la journée sur les routes balinaises... Et la marmotte dans tout ça, elle met le riz dans les feuilles de bananier ? Mais, où va-t-on avec ces blogs voyage à forte connotation «lifestyle» ?

Bien évidemment, tout ça n'est que de la publicité pour vendre du rêve. Ces blogueurs voyage «lifestyle» nous racontent des histoires pour nous vendre une destination (ils ont été payés, directement ou indirectement, par les offices du tourisme concernés), ou des Go Pro (le second exemple, celui du surfer, était une vidéo intitulée «une journée parfaite à Bali», filmée avec ces petites caméras aux quatre coins de l'île). Il faut donc que ces histoires soient idylliques, tant pis pour la réalité. Exit donc les monstrueux bouchons balinais (il faut parfois une heure pour parcourir une dizaine de kilomètres à Kuta) ou les règles élémentaires de sécurité en 2 roues motorisé, car cela nuirait au côté glamour, paramètre majeur pour ces publicités déguisées. Dans un sens, cela ne serait pas très grave, sauf que ces blogs ne sont pas encadrés par une grosse mention obligatoire : «Ceci est de la publicité qui ne reflète pas la réalité !» et certains lecteurs vont tomber dans le panneau (je suis prêt à parier ma main à couper que certaines personnes ne vont avoir aucun esprit critique quant à la véracité des dires de ces blogueurs voyage «lifestyle», super-héros des temps modernes) !

Alors, tel Zorro défendant la veuve et l'orphelin, je saisis ma lance et grimpe sur mon destrier pour attaquer ces moulins à vent ! Et j'ose alors proclamer haut et fort : un voyage n'est pas toujours glamour et fun ! Il y a des jours où on se fait chier longtemps dans une salle d'embarquement, dans un avion ou dans un bus. Il y a des jours où il pleut à verse même si cette journée est normalement située au cœur de la saison sèche... Puis, en voyage, on ne mange pas tous les soirs dans des restaurants branchés, on ne change pas de tenue 20 fois dans la journée pour être toujours vêtu comme il le faut d'après les derniers critères de la mode (mais on ne met quand même pas de chaussettes dans des claquettes ou des sandales :-$). J'ai juste un exemple très simple : la randonnée «le Maïdo – le Grand Bénare» (aller-retour) sur l'île de la Réunion, 15 km avec 800 mètres de dénivelé. Cette magnifique randonnée prend plus de 8 heures ! On ne peut donc pas enchaîner ensuite avec du parapente, ou du VTT de descente, avant d'aller dîner dans un restau branché à St Gilles, en tenue de circonstance, où l'on mangera des petits légumes oubliés bio ! Après une randonnée de ce type, où le paysage, bien que spectaculaire (un des plus beaux au monde), ne change pas toutes les minutes, où l'on fait souvent le retour dans la brume, sans voir à plus de 5 mètres devant soi, on a juste envie d'une bonne douche avant une bonne assiette de pâte ou de riz (avec du rougail saucisse) et avant d'aller se vautrer dans son lit... Ca fait moins glamour raconté comme, non ? Mais ce n'est pourtant que la vérité !

Pour confirmer que tout est mis en scène à postériori, barbouillant de couleurs criardes la réalité, il suffirait d'examiner les données Exif des photos de ces blogs voyage à forte connotation «lifestyle», histoire de simplement démontrer par l'heure des prises de vue, les incohérences entre les photos et les histoires que ces «voyageurs» racontent dans leurs blogs. Ca m'ennuie beaucoup que ces blogueurs roulent leurs lecteurs dans la farine car pour moi, ce qui fait la première qualité d'un site ou d'un blog voyage, c'est sa véracité, de manière à y récupérer des informations sûres pour préparer son propre voyage. Corrompre la réalité d'une manière aussi effarante, m'est insupportable ! Ces blogs n'ont à mes yeux aucun intérêt : ce ne sont que des sites narcissiques ou bassement publicitaires !

PS : Certains de ces blogueurs pourraient me répondre que je suis jaloux : leurs blogs cartonnent avec plusieurs milliers de visites par jour, alors que mon site qui existe pourtant depuis décembre 2000 (bien avant les leurs), patauge depuis 18 ans dans les profondeurs des classements des moteurs de recherche. Mais au moins, nos récits ont le mérite, même si je n'ai aucun talent pour la rédaction, d'être garanti 100 % sans «pipeautage» ou fait alternatif ! Nous y racontons tout, même ce qui n'est pas glamour comme la diarrhée due à un sorbet coco fabriqué à partir d'une eau douteuse... Mais c'est ça la vérité lors d'un voyage ! Celui qui raconte traverser le salar de Uyuni à pied le matin, gravir le volcan Licancabur en début d'après-midi (toujours à pied), plonger (en bouteille) ensuite dans le lac du cratère et finir sa journée par une descente en parapente du volcan, au soleil couchant, n'est qu'un gros menteur (qui, au passage, pourra finir ministre de l'écologie...) !

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2018 AMVDD.FR