Miroir, mon beau miroir, dis moi qui est la plus belle ?

Publié le 26-Juillet-2014, par Christophe.

BD plus belle ville 1

BD plus belle ville 2

BD plus belle ville 3

N'ayant parcouru la planète de toute part (et encore moins les planètes avoisinantes), il m'est impossible de répondre à la question suivante : quelle est la plus belle ville du monde ? Et bien évidement, la réponse ne peut en aucun cas être Paris... Tiens, il y en a qui rouspètent car j'égratigne une fierté nationale mais je fais ce que je veux d'abord et je m'explique ensuite : Paris est peut-être la plus belle ville du monde pour certains critères, mais pas pour d'autres, tout simplement ! Alors, quels sont les critères qui permettent de définir, peut-être pas la beauté d'une ville mais tout au moins, l'attrait touristique d'une ville : le nombre de visiteurs annuel, la courtoisie, l'amabilité ou la joie de vivre de ses habitants, la hauteur de ses buildings, le nombre de monuments historiques, la superficie de ses espaces verts, la qualité des transports en commun, la pollution régnant dans la ville, l'insécurité (etc...) ? Difficile n'est-ce pas ? Voici au moins mes critères :

• Premier critère : Le nombre de monuments historiques situés dans la ville mais toutefois avec un bémol : je m'intéresse surtout à l'architecture, en particulier celle des bâtiments construits entre l'antiquité et la renaissance (incluant bien évidement la période médiévale), même si quelques rares bâtiments modernes ne sont pas dépourvus d'intérêts. Je suis difficile, je sais ! Quant aux points d'intérêts touristiques, je suis encore plus difficile : par exemple, la visite de la brasserie Guinness à Dublin, n'est finalement que peu intéressante car on n'y voit pas la véritable brasserie en activité mais des reconstitutions ou des mises en scènes (à noter que je n'en veux pas aux Irlandais, je cherchais juste des exemples pour éviter de toujours taper sur Paris). La plupart des attractions touristiques (parcs aquatiques, parcs d'attraction style Débiloland, rochers ou forêts des primates ou des rapaces, etc...) ne sont souvent qu'une manière de faire dépenser de l'argent aux touristes pour un intérêt minime et surtout, ils ne valent pas la peine de traverser la planète pour les visiter. Par exemple, aller à Vancouver rien que pour découvrir les poissons tropicaux de l'aquarium n'est pas spécialement la chose à faire. Il vaut donc mieux dans ce cas prendre un billet d'avion pour Pointe-à Pitre, son masque et son tuba (fort heureusement, l'aquarium abrite aussi des bélugas, captifs :-$).

• Second critère : Pouvoir visiter la ville à pied, c'est à dire la possibilité de rejoindre le maximum de points d'intérêt différents à pied (qui sont donc, grosso-modo, situés dans un cercle de 5 km de rayon) ! Bien évidemment, plus les passages piétonniers que l'on pourra emprunter pour éviter de côtoyer les véhicules à moteur, sont nombreux, mieux la ville est notée d'après ce critère ! Je pense que Rome détient largement la première place de plus belle ville du monde d'après ce critère, vu la multitude des sites histoires distant de même pas 10 km entre le site le plus au nord-est et celui au sud-ouest. Séville est aussi très bien placée, moins riche en monuments que Rome mais plus petite. Par contre, Paris est loin, loin derrière...

• Troisième critère : Si ce n'est à pied, prenons donc le vélo ! Il faut donc pouvoir trouver facilement des vélos à la location (cela est de plus en plus facile) mais aussi pouvoir les utiliser sans devoir s'engager dans une circulation automobile plus ou moins intense. Pour moi, une piste cyclable type «bande de peinture» sur le bord d'une grande artère routière ou une voie de bus ne permettent pas de répondre à ce critère ! Les villes où j'ai le plus apprécié de circuler à vélo sont Amsterdam (que l'on peu considérer comme capitale mondiale du vélo), Séville et San Francisco (oui, j'ai bien dit San Francisco, la ville aux nombreuses collines : il y une belle balade à faire en suivant le rivage de la baie et traverser le «Golden Gate Bridge» en vélo est bien plus intéressant qu'en voiture) !

• Quatrième critère : L'efficacité des transports en commun que je n'utilise que pour palier à l'impossibilité de visiter la ville à pied ou en vélo ! Cependant, je considère que le bus est souvent trop lent (car sujet aux embouteillages et/ou aux arrêts trop rapprochés les uns des autres), ce n'est donc pas un moyen de transport en commun qui permet de favoriser une ville par rapport à une autre. Le métro, c'est rapide mais aux heures de pointe, c'est souvent invivable (sauf si on a l'âme d'une sardine) et par définition, c'est souterrain (il faut donc aussi avoir l'âme d'une taupe). De plus, l'odeur qui y règne n'est pas spécialement agréable... Mais au moins une ou plusieurs lignes de métro avec des stations à moins d'un 500 mètres de points d'intérêt éloignés, ce n'est pas si mal. Mais tant qu'à faire mon difficile, je préfère quand même le tramway qui a l'avantage de circuler en surface sur des voies dédiées, comme à Amsterdam où le réseau de tramway est assez dense et sillonne toute la ville (pratique pour rejoindre les musées éloignés du centre). Quoiqu'il en soit, je compte délivrer des prix honorifiques à quelques villes pour leurs transports en commun particuliers : San Francisco pour son «cable car», véritable monument historique ambulant, Venise pour ses vaporettos (même si ce n'est pas très agréable de voyager dans un vaporetto plein à ras bord) et Valparaiso pour ses funiculaires (c'est sympa les funiculaires car ils offrent souvent une belle vue sur la ville). Concernant le transport maritime (ou fluvial), on peut aussi prendre le traversier à Québec pour franchir le St Laurent et bénéficier d'une belle vue sur la ville et à Vancouver, il y a un bus maritime pour traverser le baie (bien évidemment, ce sont des moyens de transports publics, pas des bateaux mouches dédiés au tourisme).

• Cinquième critère : L'accueil de l'autochtone mais attention, pas seulement à la réception des hôtels ou dans les restaurants mais aussi aux guichets des musées (avoir un guichetier aimable est toujours plus sympathique), dans les transports en commun (un chauffeur de bus ou un passager qui vous indique où descendre, c'est bien agréable), dans la rue, etc... A Cancun (Mexique), deux femmes ont passé une heure avec nous pour nous aider trouver notre hôtel (en faisant quelques dizaines de kilomètres avec leur voiture). A Amman en Jordanie, un homme croisé dans le hall d'arrivée de l'aéroport a appelé notre hôtel avec son portable pour nous aider. On a aussi plein d'autres exemples dans d'autres pays comme la Croatie, mais je ne vais pas faire la liste exhaustive de toutes les personnes qui nous ont spontanément et gratuitement aidés. On pourrait croire que cela est plus lié à un pays, le Mexique, la Jordanie et la Croatie sont des pays très accueillants, mais les grandes villes ne reflètent pas toujours l'image du pays.

• Sixième critère : L'aspect bucolique, voire campagnard de la ville ! Je n'aime pas trop les villes, je leur préfère largement les grands espaces sauvages mais une ville offrant beaucoup de parcs et d'espaces verts (suffisamment grands et qui ne sont pas le lieu de loisir obligé de toute la ville) m'est beaucoup plus agréable qu'une ville où les bâtiments ont tous plus de trois étages (quand je n'ai plus l'impression de voir le ciel, ça me stresse). Des villes comme Séville, Venise ou Amsterdam sont parfaites sur ce point (à Venise, les «campi» ne sont guère engazonnés mais ils font tout le charme de la ville). San Francisco : certes, les gratte-ciels de downtown font plus de trois étages mais le long de la baie, et dans d'autres quartiers, c'est bien agréable ! C'est bien pour cela que lors de notre voyage de 1999, nous avons tenu à repasser par cette ville qui doit être l'une des plus agréables des Etats-Unis. On peut aussi noter que les 3 villes citées précédemment sont toutes en bord de mer (ou presque) ! L'aspect portuaire d'une ville crée une ambiance particulière qu'on ne retrouve pas ailleurs (même si la plupart des villes ont un fleuve navigable) et qui m'attire : Stockholm et St Petersburg sont villes que je rêve de visiter. Devinez où elles sont situées ?

• Septième critère : La fréquentation touristique, ce qui s'entend, bien évidemment par : moins, il y a de touristes, mieux c'est ! C'est chiant de passer du temps dans des files d'attente, c'est chiant d'attendre que 10.000 personnes se prennent en photo devant un monument, pour arriver à voir enfin le monument en question sans horde de touriste devant. C'est certain qu'avec ce critère, Rome perd beaucoup de points face à Séville. Venise, un peu, mais les hordes touristiques restent cantonnées à la place St Marc, on peut donc visiter les autres quartiers sans crainte comme celui de Dorsoduro. Cela dit, on peut quand même traverser la place St Marc sans personne dessus : à 8 heures du matin ! Dubrovnik est invivable l'été en journée mais quand les croisiéristes remontent enfin dans leurs immeubles flottants, la ville retrouve son charme.

• Huitième critère : Le nombre de petits restaurants sympathiques où est proposée une cuisine régionale ! Par exemple, à Toulouse, il n'y a que l'embarras du choix pour manger un magret grillé ou un confit de canard. A Bordeaux, le soir, c'est bien plus difficile ! Zagreb abrite au pied de sa vieille ville, une rue piétonnière bordée de bars, une rue tout à fait charmante et fort sympathique. Idem pour Dublin avec son quartier de «Temple Bar» aux devantures de pub multicolores. Edinburgh, bien qu'un peu triste avec ses pierres qui paraissent noires sous la pluie, reprend des couleurs grâce à la décoration intérieure de ses nombreux pubs. Au fait, au nombre de bars au mètre-carré, Séville dépasse toutes les autres villes que nous connaissons (de toute façon, cette ville est fantastique) !

• Neuvième critère : Gaz d'échappements, fumées diverses, mais aussi pollution sonore due au trafic routier (klaxon)... Pas besoin de faire un dessin mais Paris ne peut pas revendiquer une bonne place par rapport à ce critère, ni vraiment Rome. Quant à Athènes que nous avons visité en 2000, elle doit certainement avoir un bon zéro pointé pour ce point particulier ! Par contre, Venise détient de manière certaine la première place du classement selon ce critère, vue qu'aucune voiture ne peut emprunter les «rues» de la ville ;-).

• Dixième critère : La sécurité ! Pour éviter de se retrouver dépouiller, le soir ou même la journée, dans les rues ou les transports en commun, il est hors de question de visiter une ville derrière les vitres d'une voiture ou d'un autocar ou, encore, de se limiter aux ghettos à touristes. Ce critère est placé en fin de liste mais une mauvaise note à ce critère est éliminatoire ! A ce titre, Los Angeles est disqualifiée : impossible de parcourir, sans risque de se faire flinguer, 300 mètres à pied le soir à downtown autour de l'hôtel surveillé par des gardiens armés !

Séville, Grenade, Cordoue, Venise, Rome, Florence, Zagreb, Dubrovnik, Trogir, Split, Amsterdam, Dublin, Athènes (un peu quand même), St Denis de la Réunion, Québec (qui détient certainement le titre de la plus belle ville du continent nord-américain sans aucune contestation possible), San Francisco, New-York (à petite dose quand même), Campeche, Valparaiso, Iquique, Hanoi (un peu défraichie mais très intéressante), Hué, Hoi An : voilà une liste de quelques villes que nous avons visitées et trouvées très intéressantes, en tous cas qui valent bien le temps d'y consacrer une ou deux journées, voire plus beaucoup plus pour certaines ! Tiens, Paris ne figure pas dans la liste, comme c'est étrange... ;-) Mais, il n'y a pas non plus Toulouse, bien qu'étant la plus belle ville de France et de Navarre, mais c'est normal puisqu'il s'agit d'un blog sur les voyages, pas un blog sur la ville où nous habitons... Puis, la plus belle ville est généralement celle que nous avons visitée lors de notre dernier voyage, donc pour le moment, c'est Séville qui tient la palme pour 2014. Qui l'aura en 2015 ?

PS : pour la plus belle île du monde, c'est l'île de la Réunion ! Il n'y a pas à tergiverser sur le sujet, même si nous n'avons pas visité toutes les îles de la planète ;-).

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2018 AMVDD.FR