Récits de voyage...

Publié le 9-Mai-2015, par Christophe.

BD récit de voyage 1

BD récit de voyage 2

BD récit de voyage 3

Dans l'article précédent, j'ai parlé de papier... Continuons donc sur ce thème ! Et oui, je commence à être en mal d'imagination pour trouver des nouveaux sujets d'article pour ce blog. La moindre idée, plus ou moins nouvelle, est donc rapidement exploitée. Attendez-vous aussi à ce que je reparle de certains sujets comme la météo dans les prochains articles mais aujourd'hui, je vais disserter sur les livres ! Par contre, pour m'éloigner du sujet précédent, ce n'est pas de livre chiant que je vais parler, mais de récits de voyage contemporains très captivants !

Commençons par Bernard Ollivier avec les trois volumes de sa «Longue Marche» de l'Europe à l'Asie, même si la traversée de la Chine est un peu... Non, je n'ai rien dit, je vous laisse la surprise de la découverte en lisant ces livres ! Bernard Ollivier y raconte son périple qui commence à Istanbul et qui l'amène à traverser plusieurs pays musulmans où il a fait des rencontres assez extraordinaires (au passage, je tiens à noter que les petits frappes des banlieues, avant de se faire pousser la barbe et de jurer en arabe, portaient des blousons noirs et des bananes dans les années 60 / 70 et juraient en verlan : il faudrait peut-être analyser les dénominateurs communs entre ces deux époques sans se focaliser sur la couleur de peau...). Par contre, n'ayant pas les talents littéraires de l'auteur de ce récit de voyage, je ne peux pas en dire vraiment plus sans risque de le paraphraser. Donc, le mieux est que vous lisiez ces trois livres par vous-même car ils sont aussi passionnants qu'un bon roman policier, en tous cas, bien plus passionnants que le prochain Dan Brown (et oui, Robert Langdon sauvera encore l'humanité à la fin ;-)) et certainement bien plus instructifs que les problèmes matrimoniaux du président de la république (livre qui, je le pense, s'est malheureusement plus vendu que ceux de Bernard Ollivier).

Passons maintenant à encore plus fous avec les époux Poussin, Sonia et Alexandre, qui ont traversé l'Afrique à pied, de l'Afrique du Sud à l'Israël : 14.000 km effectués et 10 pays (dans une situation politique pas toujours très stable) traversés. Ils ont aussi cheminé dans quelques savanes peuplés d'animaux sauvages à tendances carnivores. Heureusement pour eux, les lions ne sont pas aussi sanguinaires et stupides que certains humains (ou les moustiques) ! L'Afrique, le plus fabuleux et le plus authentique des continents, leur a permis de faire des rencontres irréelles et de vivre des moments extraordinaires. Je sais, ce que je viens d'écrire ne veut pas dire grand-chose. On se doute bien que s'ils avaient juste raconté leurs ampoules au pied, les deux volumes d'«Africa Trek» n'auraient aucun intérêt. Mais je suis informaticien et non pas écrivain, donc, c'est comme ça ! Dire que je vous propose des lectures passionnantes (pas mes articles, les livres que je cite) et que vous trouvez le moyen de râler... Ah, vous n'avez rien dit ? Désolé ;-) ! (je m'en sors encore avec une pirouette mais comment vais-je faire avec le troisième livre ? Il va me falloir encore improviser et raconter n'importe quoi ;-))

Maintenant, passons au fou furieux avec Mike Horn et son «Latitude zéro», c'est-à-dire le récit de son tour du monde en suivant (presque) la ligne de l'équateur : 40.000 km à pied, en vélo, en pirogue ou en voilier, c'est-à-dire sans utiliser le moindre moteur, en traversant l'océan Atlantique, l'Amérique du sud, l'océan Pacifique, l'Indonésie, l'océan Indien et pour revenir à son point de départ, l'Afrique... Et comme Mike Horn est un ancien lieutenant des forces spéciales sud-africaines, la perspective de traverser des pays en guerre, au risque de sa vie, ne l'a pas spécialement refroidi (même s'il a manqué d'être refroidi, pour de bon). A côté de ce récit, ceux de Bernard Ollivier ou des époux Poussin ressemblent à une promenade en forêt... Personnellement, j'ai quand même préféré «La longue marche» ou «Afrika trek» parce que ces ouvrages relatent des rencontres que je pourrais peut-être moi-même faire, un jour, mais si vous recherchez un récit de voyage épicé au piment oiseau extra-fort, «Latitude 0» est le livre que vous devez lire !

Voilà, ça suffira pour cette fois, et certainement pour les fois suivantes, parce que l'exercice de parler de livres, sans risque de les paraphraser, est assez compliqué (alors que parler de notre propre expérience de voyage est bien plus simple, même si c'est peut-être sans intérêt pour le lecteur). Il faudra vraiment que je n'ai plus aucune idée d'article pour ce blog pour j'en vienne à parler de l'Odyssée (c'est quand même le premier récit de voyage au monde, enfin, plus ou moins) ou des romans de Jules Vernes (même si dans un précédent article de ce blog, j'ai déjà évoqué que le commun des mortels pouvait aujourd'hui faire le tour de la Terre en 80 heures chrono)... En attendant mon prochain article (je sais que vous êtes impatients de le lire), lisez donc les livres que je viens de citer, vous devriez en avoir pour un bon bout de temps !

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2018 AMVDD.FR