Fachos de France !

Publié le 21-Mai-2016, par Christophe.

BD fachos de France - 1

BD fachos de France - 3

BD fachos de France - 2

BD fachos de France - 4

L'année prochaine, arrivent les élections présidentielles qui détermineront l'avenir de la France pour les 5 prochaines années et j'avoue que cette élection, aujourd'hui tout proche, me fait grandement peur car les Français risquent d'élire à la tête du pays Adolpho Benito Ramirez (cf «Papy fait de la résistance» pour le nom de ce personnage) ou Adolpha Benedicta Ramirez (dans le populisme, la parité homme-femme est malheureusement respectée), c'est-à-dire des candidats populistes prêts à promettre n'importe quoi, du moment qu'il y ait des naïfs pour croire en leurs promesses électorales à deux balles ! D'après leurs électeurs et futurs désabusés, ces candidats osent dire tout haut ce que le peuple pense tout bas (peuple = entité floue auquel on fait partie, ou pas, quand ça nous arrange). Bref, un programme électoral qui, je ne le crains, ne résoudra pas les problèmes que nous rencontrons en France !

Alors, d'après «Adolplo, Adolpha & Co», (rayer les mentions inutiles mais leurs programmes partagent quand même de nombreux points communs), on va mettre les «Arabes» dehors, payer moins d'impôts, diminuer les aides aux profiteurs du système, pour les augmenter considérablement aux bons travailleurs français vivant forcément dans la pauvreté, diminuer le nombre de fonctionnaires, y compris dans l'éducation nationale et la police, augmenter la sécurité en mettant des caméras partout et en fermant les frontières aux immigrés et aux produits fabriqués en Chine. Et bien-sûr, on va supprimer les aides aux pays pauvres et il est inutile de lutter contre le virus Ebola, euh, pardon, «Monseigneur Ebola» en Afrique : ça fera des immigrés en moins pour venir piquer le steak des bons Français de 1.000 ans ! Autre mesure contre les «minorités» : le peuple, qui pense tout bas, voit bien Adolpha à l'Elysée, mais pour les autres femmes, c'est retour au bercail, derrière les casseroles avec une demi-douzaine de mouflets dans les jambes parce que l'IVG, c'est du confort et qu'il faut en finir avec les valeurs de mai 68 ! Au fait, on rétablira la messe obligatoire le dimanche matin et le service militaire pour éviter d'avoir des «PD» dans la belle société française. Puis, la France s'engagera dans une bonne petite guerre où elle enverra les appelés, pour leur apprendre à vivre à ces jeunes cons ! De toute façon, il faut souffrir dans la vie, pour avoir une vie meilleure après la mort (mais, attention, pas de vierge au programme post-mortem, ça ne rentre pas dans les désirs ou délires du bon peuple français). D'ailleurs, en parlant de mort, il y aura bien évidemment, le retour de la peine de mort d'office pour les pédophiles et les violeurs récidivistes dont la culpabilité est pré-acquise, et de toute autre catégorie de criminels dont la liste sera allongée au fur et à mesure des faits-divers...

Malheureusement, beaucoup trop de Français ne comprennent pas qu'il est impossible de mettre en place ces immondes propositions, à moins de faire revenir la France au temps du bon roi Louis XVI, mais avec une connotation «Corée du Nord» où les opposants politiques font aussi partie de la liste de criminels méritant la peine de mort d'office (ils sont même en haut de la liste). Allez-y, traitez moi de gauchiste si ça vous fait plaisir (puisqu'en France, si on n'approuve pas ces idées de fachos, on est tout de suite traité de gaucho, avec tendance bobo ou écolo) mais «Adolpho, Adolpha & Co» ont bien un programme digne du régime dictatorial de la Corée du Nord ! Voici donc, une liste de 10 arguments qui devraient au moins vous faire douter sur les propos d'«Adolpho, Adolpha & Co», en sachant qu'il existe bien plus d'arguments pour contrer les bas délires d'«Adolpho, Adolpha & Co» :

1- «Français de 1.000 ans» : alors en 1016 après JC, à quoi ressemblait la France, où plutôt le Royaume de France du bon roi Robert II le Pieux ? Déjà, ce bon roi a eu à en découdre avec la papauté (ce qui le rend déjà un peu plus sympathique à mes yeux) car il a répudié son épouse, Rosala de Provence, pour épouser Berthe de Bourgogne, une parente ! L'église prononce alors l'excommunication du roi et frappe la France d'interdit, ce qui prive les Francs de baptême, de communion et même d'une sépulture chrétienne. Ce qui veut dire qu'en cette belle époque, la France n'était pas officiellement chrétienne ! Il faut aussi dire que le Royaume de Bourgogne, entre autres, n'était pas dans le giron du Roi de France (d'où le mariage pour le rattacher). D'ailleurs, d'autres grandes parties du territoire français actuel étaient aussi étrangères au Royaume de France du bon roi Robert II le Pieux. Sans oublier que depuis 1.000 ans, l'anglois a un peu envahi la France, puis Charles Quint (successeur du Saint Empire Romain qui régnait sur les Flandres, là où je suis né, à Péronne dans la Somme) et dernièrement les teutons... Franchement, qui pourrait bien avoir au XXIème siècle, en France, un arbre généalogique qui ne contient que des descendants appartenant au Royaume de France du XIème siècle ? Alors, en qui doit-on avoir confiance ? En un immigré venant de Catalogne, ayant réussi ses études en France (et donc ayant appris l'histoire de France à l'école de la République Française) ou en un gros con se prétendant Français depuis 1.000 ans, démontrant ainsi son absence totale de connaissance de l'histoire de France (entre autre) ? Puis, «Français de 1.000 ans», ça ne vous fait pas penser à un Reich qui devait durer 1.000 ans, non ? Quelle horreur !

2- «15 siècles de christianisme qui ont façonné la démocratie française» : drôle d'idée ! Le haut clergé a souvent été rangé aux côtés de la noblesse française et a, certes, façonné la royauté française et ce depuis Clovis 1er, roi des Francs, mais pour la démocratie et la République Française, c'est une autre histoire ! Pour rappel, la démocratie est arrivée (ou revenue) en France avec la révolution française : le 14 juillet, la Bastille, j'espère que ça vous dit quelque chose ? J'ai soudainement peur que les curés, cloués aux portes de leurs églises pendant la révolution française, n'y ont pas été pour grand-chose dans la démocratie française. Quant aux membres du haut clergé qui ont échappé à la guillotine et qui sont allés intriguer avec les royautés européennes, pour saborder la République Française, c'était une bien drôle de manière de façonner la démocratie française... Pour rappel, le concept de démocratie est apparu en Grèce et les Grecs de l'époque n'étaient pas chrétiens ! Et au temps de l'empire romain, je crains qu'il y ait eu plus démocratie dans les provinces romaines, telle que la gaule narbonnaise, qu'au temps de Clovis 1er, premier roi chrétien.

3- «Travail, Famille, Patrie !» : ô le beau slogan du gouvernement de Vichy, celui qui a pactisé avec le régime nazi et déporté des juifs par milliers ! Je pense que l'ignoble candidat à un poste d'élu de la République qui a ressorti cet affreux slogan, a un peu oublié l'histoire de France. On va dire qu'il était obnubilé par ceux qui profitent des largesses de la République Française, payées avec les impôts du contribuable. Oui, c'est immoral de profiter des autres, je ne vais pas le contredire ! Et oui, il y a certainement des «chômeurs professionnels» mais il y a aussi certains gros actionnaires, dignes héritiers de la noblesse française soutenue par le clergé catholique, qui profitent largement des diverses subventions gouvernementales et j'aimerai bien savoir qu'elle est la somme d'argent public «détournée» par chacune de ces deux catégories ?

4- «La fin des valeurs de 68» : Faites l'amour, pas la guerre ! Il me semble que c'est une bonne valeur de 1968, non ? Mais c'est mieux de faire une bonne guerre «pour leur apprendre à vivre, aux jeunes cons», aucun doute là-dessus ! C'est bien évidemment ironique car ces propos de vieux fachos me font craindre le pire dans l'espèce humaine. Autre valeur de 68 : la libération de la femme ! Bien sûr, c'est certain que toutes les femmes de France pensent que leur place est au foyer à élever 6 mioches... J'espère qu'une grande majorité de femmes pense le contraire (mais il y a toujours des masochistes, ou des catholiques) et que l'avortement est un acquis que l'on ne pourra en aucun cas remettre en question, même par Adolpha qui est la plus virulente sur ce sujet (car pour elle, les familles nombreuses pauvres, ne pouvant élever et éduquer correctement leurs enfants, ça devrait faire de bons futurs électeurs pour elle...). Alors, sont-ce les valeurs de 68 par rapport au travail qu'il faut abolir ? Si vous pensez cela et que vous êtes en train de glander en lisant ce blog normalement consacré aux voyages touristiques, je crois surtout que vous êtes rentier en quête de divertissement et que le travail, vous ne savez pas trop ce que c'est... Alors, dire qu'il faut que la France travaille plus, en pensant surtout que les autres doivent travailler plus pour que les dividendes de vos actions en bourse augmentent, je trouve ça assez immoral. Mais chacun ses valeurs !

5- «Mettre les Arabes dehors» : Il va y avoir de nombreux appartements de luxe à vendre sur les Champs-Elysées et sur la Côte d'Azur... Puis, je crains que les supporters du PSG risquent de voir leur club préféré péricliter, mais ça, ça ne serait qu'un moindre mal. Il y a aussi de nombreuses autres sociétés françaises qui risquent d'être mise à mal si les «Arabes», ceux pétés de thunes vivants sur la péninsule arabique, retirent leurs capitaux (qui ont l'odeur du pétrole et de quelques manquements aux droits de l'Homme, mais passons...). Alors, on n'a pas besoin d'eux ? il n'y aura qu'à demander aux futurs chômeurs qui travaillent actuellement dans les sociétés précitées. En fait, je crois que les «Arabes» qu'«Adolpho, Adolpha & Co» veulent mettre dehors, sont les petites frappes de banlieues, c'est-à-dire ceux ayant la nationalité française. C'est bien ça, non ? Alors, faut-il ne virer que ceux susceptibles de commettre un attentat en France, ou les déchoir de la nationalité française ? Pour les terroristes qui cherchent à tuer en se faisant sauter à coup de ceinture explosive, je crains que leur retirer la nationalité française ne leur fasse ni chaud ni froid (par contre, leur ceinture explosive doit certainement leur donner un grand coup de chaud avant de les refroidir ;-)) et que les expulser de France ne les empêchera pas de revenir de manière illégale commettre des attentats sur le sol français ! Dans ce cas, il faudrait peut-être mieux les surveiller de très près (c'est à dire, les enfermer dans des quartiers pénitentiaires spécialisés), plutôt que les envoyer dans la nature (ou un désert), un peu comme on cache la poussière sous un tapis (sans vraiment résoudre le moindre problème) ? Quoiqu'il en soit, je crois qu'en définitif, «Aldolpho, Adolpha & Co» ne vireront pas grand monde et qu'ils feraient mieux de se focaliser sur comment faire revenir l'emploi en France (à moins qu'«Aldolpho, Adolpha & Co» pensent légaliser les drogues et récupérer ces «emplois» occupés, d'après eux, par des «Arabes» ?) !

6- «La retraite à 60 ans» : pas de souci, j'aimerais bien, mais qui payera les retraites ? La démographie la plus forte de la population française est parmi les «nouveaux» arrivants. Avec du travail en France, c'est bien cette partie de la population qui, en travaillant légalement, paierait la retraite des Français, même celle des vieux fachos français ! Je sais, la retraite par répartition est sûrement morte et vous préférez miser sur la retraite par capitalisation... Franchement, entre faire confiance à un jeune Africain venu travailler légalement en France et un trader de Wall Street (dont l'objectif est de tirer le maximum de profit en un minimum de temps, quitte à supprimer les emplois en France), j'ai plus confiance dans l'Africain... Je sais, je suis gauchiste !

7- «Virer les illégaux» : s'ils sont illégaux, c'est qu'ils ont contourné les frontières (ce qui est extrêmement simple pour quelqu'un qui veut s'en donner le peine, même du temps où il n'y avait pas l'espace Schengen) pour venir travailler en France (dans la grande majorité des cas car heureusement, même s'il y en a, rares sont ceux qui arrivent en France dans le but exclusif d'empêcher les Français de manger du saucisson pur porc et de boire du pastis). Et s'il y a des illégaux qui travaillent en France, c'est qu'il y a des patrons, français, qui les font travailler de manière illégale. Je crains que ces patrons risquent de perdre leurs "avantages fiscaux" si la police passe tout son temps à traquer les illégaux... Mais, c'est vrai que "virer les illégaux", si la France avait les effectifs de police adéquats (ce qui me semble loin d'être le cas, car jusque maintenant, les politiques ont surtout prouvé qu'il était plus simple de virer les policiers que les illégaux), pour qu'il y ait moins de travail illégal, ou donner des papiers aux illégaux pour qu'ils puissent travailler légalement sur le territoire français, ça serait une bonne chose pour le point précédent, pour que le travail effectué légalement en France puisse financer ma retraite !

8- «Virer les nouveaux arrivants qui ne s'intègrent pas» : généralement, quand on parle d'intégration, il y a deux parties en cause, l'arrivant et l'accueillant. Je ne dis pas que le fait que l'accueillant ne le soit pas vraiment, excuse le nouvel arrivant mais, quand même, on peut dire qu'il y a circonstance atténuante. Puis, c'est facile de critiquer les nouveaux arrivants, surtout quand on regarde ce que font généralement les Français qui s'expatrient (et j'ai croisé beaucoup d'expatriés car d'une certaine manière, je l'ai été moi-même !) : peu s'intègrent vraiment dans leur pays d'accueil, même s'il s'agit de départements français d'outre-mer ! Généralement, ces expatriés forment une communauté où ils restent entre eux sans se mélanger à la population locale, continuant de boire du pastis (même si le rhum local est bien meilleur et bon marché) et de manger des «baguette-steak-frites-camembert...» (d'ailleurs quand on est touriste, il ne faut généralement pas demander où l'on peut trouver un bon restaurant à un expatrié français, sauf si on est vraiment en manque de camembert frit).

9- «La France est au bord de la guerre civile avec les nouveaux arrivants» : combien y a-t-il de potentiels terroristes religieux en France ? 10.000 ou même 50.000 individus dangereux ? Même dans le pire cas, ça fait moins de 0.0008 % de la population française ! C'est peut-être difficile de mener une guerre civile avec un aussi petit nombre d'individus, même si ce petit nombre de tarés est capable de mener les pires atrocités inimaginables pour tenter d'arriver à leurs fins ? Puis, combien faudrait-il de policiers supplémentaires pour les surveiller étroitement : disons 400.000 ? Avec les équipements nécessaires (locaux, voitures, armes, etc...), ça ferait quel surcoût par foyer fiscal : 10 ou 20 euros ? Ou peut-être, faut-il plutôt compter en nombre de pleins de carburant du yacht de Vincent B. ou encore, en nombre d'exemplaires du livre d'Eric Z. vendus ? S'il faut financer ces 400.000 policiers supplémentaires, je crois qu'il n'y a aucun problème, sauf que le Français veut payer moins d'impôts, en espérant peut-être recruter plus de policiers ou des militaires bénévoles, ou gérer les problèmes d'insécurité avec des milices citoyennes, c'est à dire des groupes d'individus voulant montrer leur supériorité qui n'est malheureusement pas toujours intellectuelle ! Et au passage, je voudrais rappeler que lors des dernières actions terroristes en France, des Français de confession musulmane ont été assassinés alors qu'ils servaient la France en tant que militaire ou policier. Et pire, ils ont même été tués parce qu'ils étaient musulmans mais pas dans la mouvance extrémiste des autres détraqués, fous de dieu.

10- «Stopper les aides humanitaires» : après tout, s'ils se sont pris un monstrueux cyclone sur la tronche, ces étrangers, c'est de leur faute mais pas de celle du réchauffement climatique dû aux rejets de CO² générés par la société de surconsommation des pays riches (dont ne fait plus partie la France depuis 1968, bien évidemment, nous avons un PIB plus bas que celui du Vanuatu) ! Mais bien sûr, bien sûr... Le jour où la Côte d'Azur subira un énorme tremblement de terre (ce qui arrivera un jour, dans un an, dix ans ou plus), j'espère bien qu'aucun pays ne viendra aider la France : si la France ne participe pas à l'entraide internationale, je ne vois pas pourquoi elle en profiterait ? Je crois que ce n'est même pas la peine de parler du virus Ebola ? Ceux pensant que ce virus aide l'Humanité en tuant des Africains, oublient un élément très important du problème : le virus tue des êtres humains, qu'ils soient blancs, jaunes ou noirs, il ne fait pas la différence entre la couleur de peau ! L'état français pourrait n'apporter aucune aide aux pays touchés par ce virus et le laisser se répandre et toucher des millions, voire des milliards d'êtres humains... Les Français pourront toujours essayer de se planquer derrière leurs frontières et même si elles sont fermées à triple tour, tôt ou tard, un porteur du virus finira bien par les franchir et la bonne population française, bien que française de souche, finira bien par être décimée par ce virus ! Par contre, aider les pays touchés par ce fléau à combattre l'épidémie pour éviter qu'elle ne devienne incontrôlable, c'est bien la seule chose à faire, même si cela doit augmenter les impôts des Français !

Mais au fait, pourquoi parler d'un tel sujet dans un blog consacré aux voyages ? Parce que la véritable image de la France à l'étranger risque de pâlir des conneries d'«Adolpho, Adolpha & Co». Aujourd'hui, l'image de la France parmi les populations étrangères est plutôt bonne : la France, c'est Zidane, la baguette (à 1 euro), le camembert qui pue, le Beaujolais (l'exception qui confirme la règle), le raffinement à la française... On est aussi râleur, pingre, et les mâles français sont de gros dragueurs mais, généralement, on est plutôt bien accueilli à l'étranger. Mais cette image pourrait fortement s'écorner si «Adolpho, Adolpha & Co» continuent de débiter leurs inepties fortement amplifiées par des médias qui ne cherchent qu'à faire de l'audience à tous prix (pour preuve, il suffit de regarder le film «J'irais dormir à Hollywood» d'Antoine de Maximy qui commence pourtant à dater : lors de son passage à la Nouvelle-Orléans, un Américain moyen l'a abordé et lui a demandé si on parlait tous arabe en France et si on était tous devenus musulmans ? Antoine de Maximy lui a juste répondu qu'il fallait qu'il change de chaîne de télévision !). Si «Adolpho, Adolpha & Co» venaient à gagner les élections présidentielles, je me demande si j'oserai dire que je suis Français lors d'un voyage à l'étranger (déjà que parfois, j'ai envie de dire que je suis Suisse ou Canadien, mais sans l'accent, ce mensonge serait trop improbable...) !

PS : Au fait, pour ceux qui vont me traiter de gauchiste, j'ai juste une question : êtes-vous vraiment patriotique ? Où a été fabriqué la tablette ou l'ordinateur avec lequel vous êtes en train de surfer sur internet ? Votre voiture, où a-t-elle été conçue et fabriquée ? Votre steak de midi, où le bœuf a-t-il été élevé ? Vos frites, de quelle provenance étaient les pommes de terre ? D'après vos achats, il me semble que vous aimez plus la Chine ou l'Allemagne, que la France ! Commencez donc à être patriotique dans votre assiette en mangeant des produits élevés ou cultivés en France, plutôt que des produits allemands dont les agriculteurs profitent d'une main d'œuvre immigrée à bas coût, on en reparlera après !

Post-PS : Quant à ceux qui ont la tentation de ne pas aller voter, appelant même toute la population à ne pas aller voter, sous le prétexte que les candidats sont tous pourris et qu'ils ne sont que des marionnettes manipulées par les «grands» de ce monde : c'est peut-être vrai, ce que je doute fortement même si certains candidats le sont indéniablement, mais quoiqu'il en soit, tous les abstentionnistes (et ceux qui votent blanc) laissent leur choix aux autres qui pourraient choisir un candidat très néfaste à leurs intérêts ! Puis, même si la quasi-totalité de la population ne se déplaçait pas dans les bureaux de vote, les candidats eux-mêmes, leurs familles et leurs différents soutiens iront toujours voter ! Cette petite partie de la population choisirait alors pour tous les autres, sans aucun scrupule. Quoiqu'il en soit, j'irai voter même si mon vote n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan et je voterai pour n'importe quel candidat de droite, du centre, de gauche ou écologiste qui aura, à mon humble avis, une ou deux «bonnes» idées (plus, ça serait rêver), autres que des inepties démagogiques et populistes, tout en sachant que ces idées resteraient certainement des promesses électorales. J'aurais même pu voter Chirac en 2002, au second tour (mais, par négligence de ma part, je n'ai pas pu voter lors de cette élection). Chichi n'a d'ailleurs pas été un si mauvais président que ça, l'image de la France à l'étranger était plutôt bonne à son époque car il n'est pas allé jouer à la guerre avec Bush Junior en Irak : c'est déjà ça et c'est déjà beaucoup ! Paul Bismuth : il est allé faire une photo avec Bush Junior, pas certain que cela ait amélioré l'image de la France à l'étranger (au fait, l'étranger ne se résume pas qu'aux USA et l'image d'un pays ne résume pas qu'à la taille de son économie ou de son armée)... Quant à Hollande, il a au moins renforcé l'image de la France à l'étranger sur un point très précis : les mâles français sont de gros dragueurs !

Post-post-PS : Et dire que, plus un politique promet de sornettes diverses et avariées et plus les sornettes sont grosses, mieux ça marche pour lui alors que la logique voudrait qu'on ne vote que pour celui qui en promet le moins ! C'est purement mathématique : moins de promesses, tenues ou non tenues, ça fait moins de sujets de mécontentement, donc moins de mécontents, et donc plus d'heureux, CQFD ! Donc, votez pour moi aux prochaines élections. Je ne promets qu'une seule chose : m'en mettre plein les poches avec votre argent, sans rien faire pour vous ! Avouez qu'avec une promesse comme ça, vous ne pouvez pas être déçu ? C'est pourtant d'une logique implacable mais je ne sais pas pourquoi, cela ne vous plait pas ;-)...

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2018 AMVDD.FR