May the Earth be with you !

Publié le 2-Septembre-2017, par Christophe.

BD star wars - 1

BD star wars - 2

BD star wars - 3

BD star wars - 4

Ca va être l'événement de la rentrée, si on accepte que la rentrée dure jusque Noël (même s'il y aura les vacances scolaires de la Toussaint, entre temps) ! «Star Wars», on aime ou on n'aime pas, mais je dois avouer que lorsque nous organisons un voyage, si le hasard fait que nous passons à proximité d'un endroit qui a servi de décor naturel à cette saga interplanétaire, cela m'amuse beaucoup d'aller y faire une tour. Bien évidemment, l'intérêt de visiter, par exemple, les studios Pinewood en Angleterre est minime : c'est un studio, des hangars en quelque sorte, abritant des décors de carton pâte. Par contre, les lieux de tournages en extérieur, même largement retouchés et modifiés numériquement en post-production, laissent toujours envisager des décors naturels extraordinaires d'un grand intérêt et qui valent souvent le détour. Alors, où visiter les sites majeurs de Tatooine, Naboo ou encore de la lune forestière d'Endor (celle des affreux Ewoks) ?

• Tatooine : la planète d'origine d'Anakin Skywalker (alias «Dark Vador») et (un peu) celle de Luke Skywalker (même s'il est né dans l'espace, frontière de l'infini, ah, euh... Désolé, je suis parti randonner dans l'espace, par inadvertance).

Pour visiter cette planète, le voyageur galactique devra principalement se rendre en Tunisie, en grande partie dans la région de Tataouine. Ajim, une ville tunisienne située sur l'île de Djerba, permettra au voyageur hyper-spatial de visiter les rues de «Mos Eisley» (là où se déroule l'une des scènes cultes de la série, celle avec Obi-Wan Kenobi, Luke, les droïdes et des stormtroopers dans l'épisode IV, la scène où l'on découvre pour la première fois le pouvoir de la «Force», qui n'est qu'une Zorglonde naturelle en quelque sorte). Les villages de «Ksar Hadada», «Ksar Medenine» et «Ksar Ouled Soltane» permettront au voyageur interplanétaire de découvrir «Mos Espa», le village où a grandi Anakin Skywalker (épisode I). Quant à la ferme de l'oncle de Luke (épisode II & IV), elle se situe trans-dimensionnellement dans les murs de l'hôtel «Sidi Driss» à Matmata (partie souterraine) et à Nefta (extérieures de la ferme hydroponique). Le canyon de «Sidi Bouhlel» (maintenant connu sous le nom de «Star Wars Canyon») est celui où est passé R2-D2 cherchant à rejoindre Obi-Wan Kenobi (épisode IV). Le visiteur suivant les traces de ce droïde, y reconnaîtra au passage le canyon où Han Solo (alias Indiana Jones dans une vie parallèle) a menacé d'exploser au bazooka l'Arche d'Alliance. Cependant, la rupture du continuum espace-temps (due à une «DeLorean» ayant franchi la barre symbolique des 80 miles par heure) fait que celui qui veut continuer de visiter Tatooine, devra se rendre aux USA, dans la vallée de la Mort pour découvrir le palais de «Jabba le Hunt» (épisode VI ; le palais n'y est pas, ce sont justes les paysages qui ont servi de décors autour du palais) ou encore à «Buttercup Valley» pour survoler les dunes de sable de Tatooine où devaient être digérés, lentement, Luke Skywalker et Han Solo (dans l'épisode VI).

• Naboo : la planète de Padmé, mère de Luke Skywalker et de la princesse (d'adoption) Leia Organa d'Alderaan (qui est en fait Leia Skywalker, née dans l'espace, frontière de l'infini, tout comme le capitaine James Tiberius Kirk, le capitaine de l'Enterprise...).

Pour visiter Theed, la capitale de Naboo (épisodes I & II), le voyageur galactique devra se rendre sur la place d'Espagne à Séville en Andalousie (magnifique région du sud de l'Espagne). Puis au passage, il pourra aussi visiter l'Alcazar de Séville, même si aucun chevalier Jedi ou seigneur Sith n'a manié le sabre laser dans les parages. Pour la visite des intérieurs du palais royal de Theed, le voyageur devra reprendre un cargo stellaire pour se rendre au sud de l'Italie, à Caserte. Après un trajet effectué en landspeeder, en faisant attention aux Fiat Panda qui n'avancent pas sur l'autoroute, pour se rendre au nord de l'Italie, sur les rives du lac de Côme, le voyageur galactique pourra visiter à Lenno, la villa Balbianello qui est la maison de la famille de Padmé (épisode II ; le visiteur devra cependant faire attention, surtout s'il appartient à l'organisation du Chiffre, de ne pas y croiser, Bond, James Bond 007). D'autres paysages de Naboo sont d'ailleurs visibles dans les alentours du lac de Côme.

• Alderaan : la planète des parents adoptifs de Leia.

Inutile de s'y attarder, cette planète a été détruite par «Dark Vador» (voyons, suivez un peu, c'était dans l'épisode IV ; puis, la seule vue, subliminale, de cette planète se trouve en Suisse).

• Kashyyyk : la planète des grands poilus, les Wookies (épisode III).

Là, ça devient difficile car pour reconnaître les rares paysages de cette planète, le voyageur galactique devra se rendre en même temps, à Gullin en Chine et dans la baie de «Phang Nga», située dans les environs de Phuket en Thaïlande (en faisant toutefois attention : le voyageur devra éviter de croiser un homme portant un pistolet d'or, il pourrait y avoir des balles perdues tirées par Bond, James Bond, qui est décidément partout). Par contre, je crains que pour obtenir le don d'ubiquité nécessaire à la visite de Kashyyyk, le voyageur ne tombe dans le côté obscur de la «Force» en suivant les conseils du regretté seigneur Sith «Dark Zigious».

• La lune forestière d'Endor : la planète des petits poilus, les affreux Ewoks (épisode VI).

Il est conseillé au voyageur galactique désireux de se rendre sur Endor, de louer un «speeder bike» (sans oublier de porter un casque, obligatoire d'après la législation Jedi en cours sur Endor ; encore une loi castratrice que le Premier Ordre devrait annuler) au palais de «Jabba le Hunt» sur Tatooine car il lui faut rester en Californie et se rendre au «Redwood National Park» pour slalomer entre les séquoias géants. Le voyageur n'oubliera pas lors de cette visite, de goûter au méchoui local : l'Ewok cuit au tournebroche !

Attention : considérée la réputation non usurpée des Hunt, le voyageur devra établir consciencieusement le constat de livraison du «speeder bike» et prendre des hologrammes du véhicule pour éviter tous risques d'escroquerie.

• Yavin IV : la lune où s'est réfugiée la rébellion (épisode IV) et qui allait se faire exploser si Luke ne faisait pas confiance à la «Force».

Pour survoler la forêt parsemée de temples de «Yavin IV», le visiteur galactique devra sortir d'hyperespace à proximité du Guatemala et survoler ensuite le temple de Tikal.

• Hoth : la planète glacée où s'est réfugiée, encore, la rébellion commandée par la princesse Leia Organa, traquée par son paternel qui ne l'a pas reconnue à la naissance (épisode V, le meilleur épisode des trilogies).

Pour une promenade en «snow speeder» sur Hoth, le visiteur galactique devra se rendre en Norvège, dans les environs de Finse et sur le glacier Hardangerjøkulen. Attention, lors de cette excursion, le visiteur devra particulièrement éviter de percuter les débris des quadripodes impériaux qui n'ont toujours pas été correctement été balisés. On ne peut même pas compter sur le Premier Ordre pour remettre justement de l'ordre dans tout ça, encore des populistes qui promettent des tas de choses et qui n'agissent jamais. Même avec une femme stormtropper dans leurs rangs, ils sont incapables de faire le ménage (aye, pas taper, pitié ;-)).

• Mustafar : la planète où les derniers membres d'Anakin Skywalker ont été coupés par Obi-Wan Kenobi, avant cautérisation à la lave (je me demande s'il fallait vraiment cautériser tout le corps, cela dit, Anakin a ainsi évité l'infection totale, ce qui lui a permis de revoir son fils quelques années plus tard).

Après la visite de la planète Hoth, le voyageur galactique pourra se rendre au mont Etna pour se réchauffer un peu, avant de poursuivre par la visite (intérieure) du palais royal de Theed, la capitale de Naboo, tout proche.

• La base Starkiller : la nouvelle arme du Premier Ordre, de la taille d'une planète entière, détruite par Han Solo et Chewbacca (épisode VII). Les vieux ont du s'en occuper car les jeunes s'amusaient au sabre laser dans la forêt.

Cette fois, le visiteur galactique pourra se contenter de parcourir l'Atlantique nord car les paysages enneigés de cette planète se situent en Islande, dans les environs du lac Mývatn, à proximité du volcan Krafla (une des plus belles régions d'Islande). Par contre, si le visiteur interplanétaire veut prendre l'air en faisant une petite balade en forêt, sabre laser à la main, il devra se rendre au Royaume-Uni, dans la forêt de Dean (où il risque alors de croiser Harry Potter). Il sera alors aussitôt téléporté (ce qui dangereux quand les vaisseaux sont en distorsion, sauf si Montgomery Scott est aux commandes du téléporteur) sur Takodana...

• Takodana : la planète où Rey retrouve le sabre laser de Luke et d'Anakin Skywalker (épisode VII).

Donc, pour prendre l'air en faisant une petite balade en forêt, sabre laser à la main, le voyageur galactique est invité à se rendre dans la forêt de Dean au Royaume-Uni. Il fera très attention au retour de ne pas repasser par la base Starkiller, afin de se rendre directement dans le repaire de Maz Kanata qui se situe dans le parc de «Lake District» au Royaume-Uni.

• Jakku : la nouvelle Tatooine, celle où Rey s'occupe, en auto-entrepreneur, de la récupération de ferraille impériale (épisode VII).

Direction le désert de Rub'al Khali, près d'Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis, pour reprendre une nouvelle dose de sable infini en compagnie de Rey (J'aurais quand même juré que c'était en Namibie, dans les environs de «Dead Vlei» ou plutôt «Hidden Vlei» qu'il m'a semblé reconnaître dans une des scènes où le faucon Millenium survole des dunes oranges et une étendue de sel, toute plate).

• Ahch-To : en fait, c'est le nom hypothétique de la planète océanique où s'est réfugié Luke Skywalker, bedonnant (il s'en ait sûrement pris à «Kylo Ren», mais il a surtout pris des kilos, le chevalier Jedi) et tout barbu (épisode VII).

Après tous ces sauts en hyperespace au sein de la galaxie, le voyageur galactique pourra se reposer en Irlande (avant de se réveiller pour l'épisode VII), sur l'île de «Skellig Michael», dans le l'archipel des Skelligs. S'offrir un survol de ces îles en le faucon Millenium est absolu indispensable pour tout voyageur qui se respecte ! Un seul problème : qui va piloter le faucon, Rey semble occupée ?

Pour conclure, je ne connais pas encore le nom de la planète mais je sais tout de même qu'en 2011, quand nous nous sommes rendus à Dubrovnik, la célèbre cité fortifiée croate où l'on pouvait déjà jouer aux trônes, nous avons franchi l'hyperespace pour nous rendre sur l'une des planètes de la galaxie «Star Wars». En effet, des scènes du nouvel opus, l'épisode VIII, ont été tournées dans l'artère principale de la cité fortifiée, maquillée pour l'occasion. L'Irlande sera bien évidemment toujours à l'honneur pour l'épisode VIII, vu que Luke s'est planqué dans des îles irlandaises et qu'il a pris goût à la Guinness (comment expliquer son surpoids, sinon ?). Puis, il y a fort à parier que l'Islande sera de nouveau au rendez-vous, peut-être pas dans l'épisode VIII, mais sûrement l'épisode IX, ou le X... Il faut dire que cette île perdue au milieu de l'Atlantique nord possède une diversité de paysages incroyables et que les équipes de tournage ont l'habitude de travailler en Islande (comme pour «Rogue One», que je n'ai pas pris en compte dans cet article, bien qu'étant le meileur opus de toute la saga «Star Wars» : le tout début du film a été tourné dans les plaines alluvionnaires islandaises ; des scènes de la série «Game of Thrones», de quelques opus de James Bond ou encore de Prometheus de Ridley Scott ont aussi été tournées en Islande). Franchement, il n'y a aucune raison pour que le faucon Millenium ne survole pas à nouveau l'Islande ! Mais en attendant l'épisode VIII en fin d'année, puis l'épisode IX en 2019, lisez donc nos carnets de voyages et visionnez nos diaporamas pour découvrir les magnifiques paysages d'Irlande, de Croatie ou d'Islande, ou encore le palais de la reine Amidala en Andalousie, sans artifice ni retouche. Et surtout : longue vie et prospérité !

PS : Bien évidemment, c'est après avoir fait des recherches sur différents sites internet de fans de la saga galactique et après avoir rédigé cet article sous forme de guide de voyage des planètes de la galaxie «Star Wars» (pour éviter de plagier les sites que j'avais trouvés), que je me suis rendu compte que d'autres sites internet avaient déjà eu cette idée avant moi... Désolé, si ça fait réchauffé mais, c'est comme ça et puis c'est tout ! ;-) Mais j'ai bien déliré, les fans inconditionnels de «Star Wars» vont chercher qui est le regretté seigneur Sith «Dark Zigious» (celui qui demandait à ses serviteurs d'avoir le don d'ubiquité) et vont me détester à cause de mes allusions à «Star Trek» (mais «Star Trek» est apparu sur les écrans avant «Star Wars» qui n'existerait peut-être pas sans les aventures de l'équipage de l'Enterprise ; et, en quelque sorte, «Star Trek» a aussi ouvert la porte des étoiles, Stargate ;-)).

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2018 AMVDD.FR