Cheese-cake forever !

Article n° 188, publié le 6-Novembre-2021, par Christophe.

BD cheese-cake - 1

BD cheese-cake - 2

BD cheese-cake - 3

La France est reconnue pour ses pâtisseries, les meilleures au monde d'après nous, les Français, qui faisons très souvent preuve d’un chauvinisme exacerbé. D'accord, la pâtisserie à côté de notre domicile fait les meilleures pâtisseries au monde, c'est incontestable ! Ses éclairs à la pistache sont à tomber à la renverse, tout comme ses macarons à la pistache fourrés à la framboise ou encore ses cheese-cakes à la pistache... Bref, rien que des desserts tous plus fabuleux les uns que les autres... Mais, au fait, le cheese-cake (surtout en «New-York Style»), n'est-ce pas un dessert américain ? Ou n'est-ce qu'une variante nord-américaine de la tarte au fromage blanc alsacienne ? Pour mettre Américains et Alsaciens d'accord, j'adore les deux variantes, mais surtout, l'origine du cheese-cake remonterait à l’antiquité, au temps de la Grèce ancienne. Il a ensuite voyagé dans toute l'Europe au gré de la colonisation du continent par les Romains, avant de rejoindre le nouveau continent dans les bagages des colons d'Europe de l'Est... Bref, tout ça pour dire qu'il existe aussi de très bonnes pâtisseries à travers le monde (certaines ont peut-être des origines françaises mais ce n'est pas le cas de toutes). Voici donc les pays où nous avons dégusté les meilleurs desserts au monde (la France est hors classement, bien évidemment, pour éviter tout chauvinisme) :

10- L’Argentine et ses desserts à base de l’incontournable et emblématique «dulce de leche» (la confiture de lait que l’on pourrait apparenter à du lait concentré sucré caramélisé) comme les panqueque au «dulce de leche» ou les alfajores, des petits biscuits argentins fourrés au «dulce de leche» (petits gâteaux ayant, comme beaucoup de desserts hispaniques, une origine arabe du fait de l’occupation de l’Andalousie par les musulmans au Moyen Age ; ce qui fait penser que nous n’avons toujours pas visité le moindre pays de l’Afrique du Nord alors que nous apprécions pourtant la cuisine nord-africaine et que nous n’hésiterions certainement pas un instant à classer les cornes de gazelle et autres pâtisseries orientales comme les meilleures au monde, haut la main ; mais je n’évoque dans mes articles que les pays que nous avons visités... Allez, promis juré, dès que la pandémie sera terminée et que nous pourrons voyager sans restrictions, nous irons visiter la Tunisie ou le Maroc).

9- Les USA, le pays du «New-York Style Cheese-cake» et des pancakes (aux myrtilles, les «blueberries»), il ne pouvait pas être absent de ce classement même si beaucoup d’autres desserts états-uniens sont hypercaloriques, bourrés de sucre et de graisse... Pour ne choquer personne, pensant que je fais de l’anti-américanisme primaire, je rappelle que mon dessert préféré est le cheese-cake (c’est bien la version new-yorkaise que je préfère, avec du fromage Philadelphia et un coulis de fruits rouges, bien que le cheese-cake peut être décliné de manière infinie avec des recettes toutes aussi délicieuses les unes que les autres, comme le cheese-cake à la pistache de notre pâtisserie de quartier, ou à la menthe et au chocolat comme celui que nous avions mangé en Islande, et j’ai vu une recette de cheese-cake à l’Amarula qui ne doit pas être mauvaise du tout).

8- Le Canada et en particulier le Québec (les autres provinces canadiennes sont très proches des USA côté dessert) avec un dessert phare et emblématique de cette belle province francophone : la tarte au sucre, c’est-à-dire au sirop d’érable comme savait la préparer le restaurant «le Bateau» à Tadoussac (depuis 1997, les choses ont dû changer, ou pas). A noter que la tarte au vinaigre est aussi une très bonne pâtisserie de cette province, tout comme la tarte aux bleuets (même si dans les régions montagnardes françaises comme les Vosges ou les Pyrénées, on trouve des tartes aux myrtilles aussi bonnes que la tarte aux bleuets québécoise qui doit forcément trouver son origine en France, mais les bleuets font plus exotiques que les myrtilles, même s’il s’agit du même fruit ;-)).

7- La Russie avec deux desserts incontournables que l’on retrouve dans presque tous les restaurants : le médovik («медовик»), un gâteau mille-feuilles à base de miel et de crème fraîche (quand on aime bien la crème fraîche, on aime forcément la cuisine russe) et le «Наполеон» (Napoléon), un autre gâteau mille-feuilles que les guides touristiques attribuent parfois à la cuisine française alors qu’il s’agit d’un gâteau à la crème (fraîche, ce qui prouve son origine russe, et œufs) qui aurait été élaboré par un pâtissier russe en l’honneur de la défaite de Napoléon lors la campagne de Russie (en français, on retrouve ce gâteau sous le nom de «gâteau russe», à ne pas confondre avec le Russe qui est un autre gâteau du sud-ouest de la France).

6- La Grèce avec le yaourt grec au miel : nous gardons un excellent souvenir gastronomique de la Grèce et ce dessert, au demeurant tout simple, est vraiment excellent ! Pourquoi un dessert aurait-il besoin d’être hyper élaboré pour figurer dans la liste de nos desserts préférés ? Le baklava ? L’exception qui confirme la règle dans la gastronomie grecque : Anne-Marie l’a adoré mais j'ai trouvé ce dessert un peu étouffe-chrétien (ou plutôt étouffe-orthodoxe). Quoi qu’il en soit, le yaourt grec au miel est excellent, au goût, mais aussi pour la santé (ce qui est loin d’être le cas des montagnes de sucre et de gras référencées dans cet article).

5- Le Pérou avec la «pie de limón peruano» (tarte au citron meringuée du Pérou) : attention, il faut au moins 10 cm de meringue au-dessus de la crème au citron pour que cette tarte soit qualifiée de péruvienne ! La hauteur de la meringue de ces tartes nous faisait fantasmer devant les pâtisseries péruviennes. De plus, elles sont très bonnes, ce qui n'est pas étonnant pour ce pays qui possède la meilleure gastronomie d'Amérique du Sud (ensuite, se situe l'Argentine, principalement pour sa viande). Puis, au Pérou, nous avons mangé du quinoa au lait (comme du riz au lait mais avec du quinoa) qui était très bon...

4- L’Espagne avec la crème catalane (oui, je sais, mais je ne fais pas de politique dans ce blog, enfin, presque pas...), les churros que l’on trempe dans un chocolat chaud bien épais (je n’aime pas trop les churros, un beignet trop gras à mon goût, mais avec le chocolat, c’est très bon) ou encore la pantxineta (gâteau composé de pâte feuilletée, de crème et d’amandes) et la «tarta de queso» (une variante de cheesecake) du Pays Basque. Bien évidemment, le gâteau basque trône dans les vitrines des pâtisseries de chaque côté des Pyrénées. Enfin, les meilleures bananes flambées que nous avons mangées, c’était dans un petit restaurant de «Las Galletas» à Tenerife : elles ont été préparées devant nous, avec du caramel, du jus d'orange, de citron, plusieurs alcools dont de la liqueur de banane... Elles étaient délicieuses et bien meilleures que celles de ma recette du mois dernier (bien que ma recette soit déjà très bonne).

3- Les Antilles Françaises avec les tourments d’amour des Saintes à la noix de coco ou à la goyave (je ne pouvais pas oublier les Antilles Françaises et mon archipel préféré dans ce classement). Puis, n’oublions pas le flan coco (sans pulpe de noix de coco râpée), le blanc-manger coco et bien évidemment, les bananes flambées dont vous retrouverez la recette dans l’article du mois précédent. Aye-aye-aye !!! Je viens d’apprendre avec effroi que ce dessert a été inventé à la Nouvelle-Orléans... Mais, cela reste tout de même, une recette créole, non ? Et elle est évidemment bien meilleure dans les Antilles Françaises, c’est certain ;-). Et les beignets de carnaval ? Louisiane ou Antilles Françaises ? M’en fout, c’est aussi créole dans les deux cas !

2- L’Italie avec la «panna cotta», le tiramisu, les semifreddos, les gelatos, etc... Forcément, l’Italie devait figurer dans ce classement et en très bonne position (en revanche, deux baffes pour celui qui osera associer Italie avec «glace à l’italienne», c’est-à-dire de la crème glacée pulsée par une machine inventée en Angleterre par l’entreprise où Margaret Thatcher a commencé sa carrière). L’Italie est LE pays de la gastronomie et cela se vérifie aussi au dessert !

1- Le Portugal avec son dessert emblématique et incontournable : le «pastéis de Belém» fabriqué dans une pâtisserie située à proximité de la tour de Belém et le «Mosteiro dos Jeronimos». Les «pastéis de Nata» de cette fabrique sont tout caramélisés, tout feuilletés... Ce sont les meilleurs au monde (souvent quand les guides touristiques indiquent qu’un lieu est incontournable, il convient de se méfier mais la réputation de cette fabrique n’est pas usurpée, loin de là). Puis, le Portugal possède tout un tas de pâtisseries comme les «queijadas de Sintra» (au fromage de Sintra, mais rien à voir avec un cheese-cake) ou le saucisson de chocolat (pâtisserie que l’on retrouve aussi en Italie).

En guise de conclusion, j’ai bien évidemment oublié de mentionner des tas de délicieuses petites douceurs comme les chokadflarns de Suède (de délicieux petits biscuits aux flocons d'avoine avec une couche de chocolat entre deux biscuits, parfait pour combler un petit creux en randonnée), les «short breads» écossais, les scones irlandais, les shamallows que l’on fait fondre dans le chocolat chaud en Irlande, le skyr islandais (le seul plat bon marché d’Islande), les mangues des Philippines... Oui, un simple fruit peut aussi être un bon dessert quand celui-ci est excellent comme ces délicieuses mangues des Philippines, ou l’ananas Victoria... Zut, il me semble que j’ai oublié de mentionner l’île de la Réunion et ses gâteaux patates ou manioc dans ce «top 10»... Comme je ne vais tout de même pas réécrire tout l’article que j’ai déjà eu du mal à le rédiger à cause de la pandémie qui nous prive de voyages et moi, d’inspiration pour écrire des conneries sur ce blog, j’ai la solution : la cuisine réunionnaise, c’est aussi de la cuisine créole, non ? On peut donc rattacher sans problème cette île de l’Océan Indien aux Antilles Françaises avec la mention créole (vu que j’y ai déjà rattaché la Louisiane) ? Je suis à moitié pardonné ? Allez, dites oui par pitié ;-) !

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2022 AMVDD.FR