Pépites en Occitanie !

Article n° 193, publié le 2-Avril-2022, par Christophe.

BD marché 1

BD marché 2

BD marché 3

En 2020, le tout petit effet positif de la restriction de déplacements de 100 km (à vol d'oiseau) autour de son domicile qui a fait suite au confinement strict débuté en mars 2020 : découvrir des monuments ou des villages ayant un certain intérêt, situés dans un rayon de 100 km autour de Toulouse (en plus, restrictions sanitaires obligent, il n'y avait - presque - pas de voiture garée devant les monuments historiques, ni de parasols multicolores qui ne font vraiment pas bel effet devant des arcades en pierre de taille) ! Certes, ces endroits ne suscitent pas autant d'émotions que de découvrir la Cité Interdite de Pékin en Chine ou le Machu Picchu au Pérou. Ils ne présentent pas non plus, autant d'intérêts que de grands sites touristiques d'Occitanie comme la cité de Carcassonne, de Cordes-sur-Ciel ou d'Aigues-Mortes, mais ces petites pépites offrent tout de même une place, une halle, un cloître ou encore un château digne d'une visite d'une heure ou deux (pas de quoi y passer une journée entière, mais vu la proximité de certains de ces endroits entre eux, ou avec d'autres sites bien plus connus, ceux-ci valent tout de même le détour). Alors, quels sont (quelques-unes de) ces petites pépites à visiter en Occitanie, dans les alentours de Toulouse, qui n'assureront pas un dépaysement total, mais qui vous permettront tout de même de passer un agréable moment lors de leur visite ?

Attention : les distances sont données à vol d'oiseau (depuis la place du Capitole, pour Toulouse) !

➜ Belcastel dans l'Aveyron (112 km de Toulouse, 24 km de Conques) : petit pont en pierres qui enjambe l'Aveyron et maisons en pierres et toits de lauzes, qui s'étagent depuis les rives de l'Aveyron jusqu'au château qui domine le village.

Photo village Belcastel

➜ Najac dans l'Aveyron (80 km de Toulouse, 18 km de Cordes-sur-Ciel) : maisons aux toits de lauzes et surtout, magnifique forteresse dressée sur un piton rocheux, au dessus des gorges de l'Aveyron !

Photo village Najac

➜ Saint-Antonin-Noble-Val dans le Tarn-et-Garonne (66 km de Toulouse, 19 km de Cordes-sur-Ciel) : située sur les rives de l'Aveyron, petite cité médiévale en pierres de taille avec un magnifique beffroi, la maison Romane, et une très belle halle couverte.

Photo village Saint-Antonin-Noble-Val

➜ Auvillar dans le Tarn-et-Garonne (68 km de Toulouse, 15 km de Moissac) : très belle halle circulaire au centre d’une place entourée d’arcades en briques et de maisons à colombages, tour de l’horloge impressionnante à l’entrée de la place.

Photo village Auvillar

➜ Lauzerte dans le Tarn-et-Garonne (77 km de Toulouse, 18 km de Moissac) : bastide du XIIème siècle perchée au dessus d’une colline, maisons en pierres de taille et à colombages, arcades en pierre, belle place centrale.

Photo village Lauzerte

➜ Lautrec dans le Tarn (57 km de Toulouse, 25 km d'Albi) : (57 km de Toulouse, 25 km d'Albi) : quelques restes de remparts, une porte fortifiée, place centrale avec maisons à colombages et moulin qui domine le village ! A noter que ce village se situe au bord d’une voie verte qui relie presque Albi à Castres, le «Chemin des Droits de l’Homme».

Photo village Lautrec

➜ Olargues dans l'Hérault (118 km de Toulouse, 56 km de Carcassonne) : pont du diable, tour clocher, passages couverts, ruelles pavées de galets... A noter que ce village se situe au bord d’une très belle voie verte qui relie Mazamet à Bédarieux, la «Passa Païs».

Photo village Olargues

➜ Larressingle dans le Gers (98 km de Toulouse, 6 km de Condom) : petite cité fortifiée derrière de hauts remparts.

Photo village Larressingle

➜ Fourcés dans le Gers (106 km de Toulouse, 12 km de Condom): bastide bâtie autour d'une place ronde avec maisons à colombages et arcades.

Photo village Fourcés

➜ Abbaye de Flaran dans le Gers (92 km de Toulouse, 8 km de Condom) : ancienne abbaye cistercienne, remarquablement conservée, possédant un magnifique cloître. L'abbaye abrite aussi un musée où sont exposés des œuvres d'art de la collection «Simonow».

Photo abbaye Flaran

Soyons clair : même si la petite halle circulaire d'Auvilar est de toute beauté, que le beffroi de Saint-Antonin-Noble-Val a des petits airs de «Palazzo Vecchio» ou que découvrir Lautrec en vélo (sans assistance électrique) à partir d'Albi a un effet indéniablement positif sur la santé, jamais ces lieux ne pourront remplacer l'émotion que procure une plongée sous-marine entourée de raies manta, l'observation de lionceaux dans les plaines du Serengeti ou encore un trek dans la cité antique de Pétra ! Puis, voyager à l'étranger permet aussi de découvrir d'autres mentalités, ou d'autres visions de la vie. Je ne dis pas que je détiens la vérité absolue, mais j'ai quand même du mal à comprendre pourquoi les «Français» (enfin, une certaine proportion de Français) râlent contre quelques chose d'aussi insignifiant que la limitation de vitesse à 80 km/h (franchement, pour 10 km/h de moins ?), argumentant que l'état ferait mieux d'entretenir les routes françaises qui sont, soi-disant, toutes dans un état pitoyable (ce qui est absolument faux : l'état des routes où est passé le Tour de France est absolument parfait ;-)) ? Si ces râleurs allaient faire un petit tour aux USA, pour rouler à 45 mph (72 km/h) sur des routes vraiment pourries, ils modéreraient peut-être leurs propos souvent pleins de mauvaise foi ! Petit message donc pour toute la classe politique française, bien encline à nous resservir du «En 2022, 2023, 2024... les vacances, c’est en France !» (pour diverses raisons : sanitaires, économiques, écologiques, sécuritaires, populistes ou même fascistes pour certains partis) : laissez les Français voyager dans les pays étrangers ! Certains arrêteront peut-être de râler quand ils découvriront les conditions de vie des Himbas dans le nord de la Namibie ? Je sais, je rêve, car malheureusement les râleurs semblent préférer ingurgiter un pastis dans un camping en France, plutôt que découvrir la Namibie...

PS-1 : Vous n'avez tout de même pas cru que j'allais renoncer à vanter les bienfaits des voyages à l'étranger, suite à la découverte de pépites à proximité de Toulouse ?

PS-2 : Retrouvez des photos d'Occitanie sur www.amvdd.fr/php/photo.php

PS-3 : Il nous reste encore plusieurs autres potentielles pépites occitanes à découvrir comme Lagrasse ou Caunes-Minervois dans l'Aude, Castelnau de Montmiral ou Puycelsi dans le Tarn, Bassoues ou Lavardens dans le Gers, ou encore Saint-Côme-d'Olt dans l'Aveyron...

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2022 AMVDD.FR