L'habit ne fait pas le voyageur !

Publié le 23-Mars-2013, par Christophe.

Dessin habit

Vous êtes devant le «Khazneh», le tombeau le plus célèbre de Pétra en Jordanie, vous allez prendre la photo mais voilà qu'apparaissent trois mecs en maillots de foot, bariolés de couleurs vives, qui montent sur le tombeau ! Vous ne voyez plus qu'eux sur la photo. Et comme un fait exprès, ils s'assoient au pied des colonnes, ils prennent tout leur temps. Pire, ils sortent un paquet de clops et en fument une ! Il ne vous reste plus que les choix suivants :

1- Vous avez bricolé un émetteur de zorglonde dans votre garage et vous n'avez aucun scrupule à l'utiliser sur ces clopeurs pour les faire partir acheter du dentifrice à l'épicerie la plus proche. Sauf que vous avez fait quelques erreurs de traduction de la zorglangue et que l'émetteur vous pète dans la main, vous transformant en légume lobotomisé. Vous êtes dans la panade, surtout si vous habitez à Champignac !

2- Vous êtes un chevalier Jedi en mission et d'un mouvement de main, vous les convainquez d'arrêter de fumer et d'aller voir les autres tombeaux, ce qu'ils font en répétant vos paroles. Sauf que le code Jedi vous interdit d'utiliser la «Force» pour des raisons personnelles et comme vous venez de transgresser cette règle, en guise de pénitence, maître Yoda vous envoie immédiatement en mission sur Arrakis étudier les déjections des vers des sables pour leur potentielle introduction sur Tatouine. (Là, je viens d'hérisser les poils des fans inconditionnels de «Star Wars», j'ai donc la preuve que j'ai des pouvoirs télépathiques fonctionnant à distance ;-)).

3- Vous sortez votre «criquet infernal» pour faire disparaître purement et simplement de la surface de la Terre ces importuns bariolés. Sauf que vous avez repéré quelques hommes en costumes et lunettes noirs dans les parages et que votre titre de séjour terrestre n'est pas en règle, vous devez fuir mais votre soucoupe volante, garée en double file, vient d'être emmenée par la fourrière du MiB, décidemment ce n'est pas votre jour !

Bref, il n'y a pas beaucoup de solutions, sauf celle d'attendre que les clopeurs bariolés dégagent ! Cela a du arriver à n'importe quel photographe amateur pour qui il est impossible d'arriver avant l'ouverture au public des sites touristiques (ou de rester après la fermeture) et il faut avouer que c'est assez rageant ! Alors, comment faire ? Et dire qu'il suffirait qu'on ait un minimum de savoir vivre en voyage, par exemple en suivant ma charte du touriste respectueux (qui ne sera lue que par une dizaine de personnes, ça ne permettra pas de régler le problème, dommage) pour que personne ne rencontre ce problème :

1- Pour la visite d'un site historique, le touriste respectueux portera des vêtements de couleurs anodines (beige, gris clair) et il évitera les couleurs vives comme le rouge ou le jaune fluo.

2- En particulier, le touriste respectueux évitera de porter le maillot de son équipe de foot favorite (qui n'a comme fonction que de mettre en évidence, sur la pelouse du stade, le joueur transformé au passage en panneau publicitaire ; ce qui vous le conviendrez, n'a strictement aucun intérêt sur un site historique).

3- Le touriste respectueux évitera aussi de porter en toute occasion le maillot de rugby du Stade Français (il n'y a qu'un seul «stade» au rugby, le Stade Toulousain, les parisiens ne sont que des usurpateurs !).

4- Si le touriste respectueux veut se mettre entièrement à poil lors de la visite d'un site historique, cette solution est préférable au maillot de foot car il y a fort à parier que le touriste dénudé ne restera pas longtemps sur le site historique (les flics tolèrent malheureusement les maillots de foot mais rarement la nudité).

5- Le touriste respectueux évitera de grimper sur les monuments historiques : une fois sur le dit monument (pont, pyramide, etc...), le touriste aura du mal à contempler ce qui se trouve sous ses pieds !

6- Le touriste respectueux évitera de se planter des heures devant (ou sur) les monuments historiques car les autres touristes n'ont pas spécialement envie qu'il apparaisse sur leurs photos.

7- Le touriste respectueux évitera de passer devant quelqu'un en train de prendre une photo (sauf si l'appareil utilisé est une tablette tactile ou un smartphone).

8- Pour tout voyage, le touriste respectueux devra dorénavant déposer une demande d'autorisation auprès du site amvdd.fr afin de savoir s'il risque de se retrouver en même temps que nous sur un site historique. Si, c'est le cas, son voyage lui sera refusé, purement et simplement, sans qu'aucune indemnisation ne soit possible. La seule compensation possible en cas d'annulation sera le fait de pouvoir lire notre carnet de voyage à notre retour.

9- Le touriste respectueux est prié de signer spontanément une pétition auprès des gouvernements, afin que les sites historiques ou naturels nous soient exclusivement ouverts, et ce de manière gratuite, les jours où nous comptons les visiter.

10- Le touriste respectueux est aussi prié de signer spontanément une pétition auprès des différents organismes de prévisions météorologiques afin que nous ayons toujours du ciel bien bleu, potentiellement légèrement parsemé de nuages, pendant nos jours de vacances.

Je crois que personne ne suivra ma charte du touriste respectueux ! Pourtant, elle est bien, surtout les trois derniers points, non ? Je pourrais enfin pouvoir faire toutes les photos que je veux sans attendre que des personnes s'éloignent des monuments historiques ou que les nuages ne cachent plus le soleil. Franchement, vous n'êtes vraiment pas cool de ne pas vouloir la suivre ! Enfin, si vous pouviez éviter de cloper (en toute circonstance) et de porter un maillot de foot, ça serait déjà bien, je vous en serais immensément reconnaissant (et pour vous remercier, je vous montrerais mes photos ;-)).

Dessin habit

-- Accueil du blog --
-- Article précédent du blog --
-- Article suivant du blog --
-- Carnet de voyage --
© 2018 AMVDD.FR